Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Test du Core i7-6950x d’Intel, 10 cœurs en action
Processeur Intel Core i7-6950x Broadwell-E

Test du Core i7-6950x d’Intel, 10 cœurs en action

Carte mère Asus X99-A II, présentation

Carte mère Asus X99-A II

Pour ce dossier, nous avons exploité l’une des dernières nouveautés de chez Asus, la carte mère X99-A II. Inaugurée au lancement de la gamme Broadwell-E, elle s’architecture autour d’un Chipset X99.

Le design est assez sobre avec un PCB noir et l’usage de blanc sur les différents dissipateurs thermiques.

Carte mère Asus X99-A II

Il y a un léger rétro-éclairage, en particulier au niveau des terminaux arrières des ports PCIe x16.

Elle dispose de huit emplacements DDR4 (Quad channel) capables de prendre en charge un maximum de 128 Go de RAM propulsés entre 2133 et 3333 (OC) en passant par du 3300, 3200, 3000, 2800, 2666 et 2400 MHz.

Un ensemble de quatre PCIe x16 est présent dont l’un est en PCIe x16 2.0. Si le processeur dispose de 40 lignes PCIe nous avons droit à trois PCIe 3.0 x16 fonctionnant en x16, x16/x16 ou x8/x16/x8. Dans le cas d’une puce avec 28 lignes PCIe, ce schéma se transforme en x16, x16/x8 ou x8/x8/x8. La carte profite d’une certification 3-Way SLI et Crossfire.

Carte mère Asus X99-A II

La partie stockage repose sur un port M.2 PCIe 3.0 x4, un port U2, un SATA Express et huit SATA 6 Gb/s (RAID 0, 1, 5 et 10).

Une puce Intel I218-V est en charge de la partie réseau filaire contre une solution Realtek ALC1150 pour l’audio.

Carte mère Asus X99-A II

Il y a sur cette partie un important travail avec plusieurs « bonus » pour améliorer le rendu sonore (amplificateur audio pour casque et micro, circuit séparé pour la gauche et la droite…).

Carte mère Asus X99-A II

Le chipset X99 assure la présence de 13 ports USB dont cinq en USB 3.0 en complément de deux solutions Asmedia pour deux ports USB 3.1 (Type-A et Type C) et trois ports USB 3.0.

Carte mère Asus X99-A II

Le PCB s’accompagne de fonctionnalités diverses comme un debug LED afin d’identifier l’origine d’un problème de démarrage (complété par un Post State Leds), des connecteurs 4 et 8-pin EPS, un bonbon MemOK ! (permet de résoudre dans certains cas des soucis de compatibilité mémoire), un jumper Clear CMOS (en cas de mauvais paramétrage du BIOS pour une remise à zéro), des boutons de mise en tension et Reset ou encore un Switch EZ XMP (activation de l’overclocking mémoire).

A tout ceci s’ajoutent trois connecteurs 4-pin d’alimentation pour le système de refroidissement processeur avec l’alimentation d’un ventilateur, d’un AIO et d’une pompe de Watercooling. Ils se complètent par quatre autres connecteurs 4-pin pour la gestion des ventilateurs boitier.

Carte mère Asus X99-A II

Enfin, le bundle est assez simple avec quatre câbles SATA, un Q-connector (pour faciliter le branchement de la connectique boitier), un pont SLI, un livret utilisateur, un support DVD pour les drivers et utilisateurs, la visserie pour le port M.2, un Q-shield (plaque pour la connectique arrière) et enfin un accessoire d’installation pour le processeur et un câble d’extension RGB LED.

Le catalogue processeur du géant Intel s’enrichit de nouvelles références dans le très haut de gamme. Broadwell-E débarque avec en poche la première puce grand public proposant 10 cœurs de calcul couplés à la technologie Hyper-Threading soit 20 cœurs logiques. Ces nouveautés visent avant tout les performances au travers d’une plateforme X99 existante. Nous avons un lot de Core i7 aux coefficients multiplicateurs débloqués. Nous avons mis à l’épreuve la vitrine technologique: le Core i7-6950x. Cette puce s’adresse aux amateurs de puissance brute mais il faut les bons logiciels pour exploiter toute sa puissance. Broadwell-E Intel redonne de la jeunesse…

Passage en revue

Performance
Prestation / Prix
Environnement

10 coeurs en action

Résumé : Le Core i7-6950x est le premier processeur grand public à 10 cœurs. Elitiste, il est annoncé à plus de 1700 dollars. Il vise un public particulier en quête de puissance sous des applications massivement « Multithreadées ». Dans ce contexte, les performances sont sans aucune comparaison à l’existant. Il profite d’une compatibilité avec les cartes mères X99 actuelles ce qui limite les dépenses et offre à leur propriétaire la possibilité d’évoluer au travers de cette nouvelle gamme Broadwell-E. En usage courant où son architecture est sous exploitée, sa fréquence de 3 GHz lui coûte face aux Core i7-6700K propulsé à 4 GHz.

2 plusieurs commentaires

  1. Très bon test merci, mais je ne m’attendais pas à ce prix là… J’attendrais fin d’année pour me rabattre sur un 6 cores 😉

  2. Pour la petite info, le modèle que vous avez eu entre les mains pouvaient être poussé à 4.4Ghz stable avec un water 😉 Sinon sympa votre test!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*