Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / iCUE H115i Elite Capellix, le test complet
iCUE H115i Elite Capellix de Corsair
iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

iCUE H115i Elite Capellix, le test complet

iCUE H115i Elite Capellix, présentation

La gamme iCUE H115i Elite Capellix se compose de trois modèles équipés de radiateur de 360, 280 et 240. Ils se nomment les H150i, H115i et H110i Elite Capellix. Dans tous les cas, la robe profite d’un aRGB multi-zones. Il touche le Waterblock (21 zones et 33 LED Capellix) et les ventilateurs (8 LED aRGB par ventilateur). Nous retrouvons également un contrôle poussé de la mécanique avec différents modes de fonctionnement, des options de surveillance, des profils personnalisés ou encore des sécurités.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Notre iCUE H115i Elite Capellix se positionne à 169,90 €. Il se situe entre l’H150i annoncé à 189,90 € et l’H110i (159,90€).  Nous sommes en présence d’un système de refroidissent liquide clé en main. En clair, le circuit est fermé en sortie de carton. L’ensemble est opérationnel immédiatement. Il n’y a pas besoin d’ajouter du liquide, de procéder à une initialisation ou encore de connecter des éléments à la boucle. Tout est présent et opérationnel.

Notre version s’équipe d’un radiateur de 280. Ce nombre fait référence à la présence de deux ventilateurs de 140 mm et non à une dimension. Sa longueur est en réalité bien plus importante.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

L’engin affiche du 322 x 137 mm pour une épaisseur de 27 mm. Entièrement en aluminium, il est constitué d’une multitude d’ailettes de forme sinusoïdale parcourues par plusieurs canaux en charge de faire circuler le liquide. Un noir généralisé permet de mettre en avant un petit logo chromé de la marque en latéral.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Comme nous l’avons souligné, il accueille deux ventilateurs de 140. Il s’agit de ML140 RGB series, des solutions PWM proposant une vitesse de rotation comprise entre 400 et 2000 rpm.  A plein régime, ils assurent une pression statique de 3 mm H2O. Cette valeur détermine la forme avec laquelle ils poussent l’air. Avec sa structure compacte, le radiateur n’offre pas un environnement propice à une bonne circulation de l’air. Des ventilateurs à forte pression statique sont donc conseillés, ce qui est le cas ici.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Ils se fixent aux radiateurs à l’aide de vis cruciformes.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

A noter que leur cadre ne propose pas de tampon amortisseur de vibrations aux points de contact.

La communication avec le Watercooling est assurée par deux tuyaux assez souples équipés d’une gaine tressée. D’une longueur de 35 cm environ, ils sont montés sur des têtes pivotantes afin de faciliter le montage.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Le Waterblock est un petit octogone de 35 mm de haut. L’une de ses originalités est de proposer une coiffe amovible et personnalisable.

Le bundle propose deux finitions différentes et la clé nécessaire pour le démontage. La mise en valeur est assurée par un ensemble de 33 LED CAPELLIX dite « ultra-lumineuses ».

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Elles sont annoncées jusqu’à 60 % plus lumineuses et 40 % plus économes en énergie que des leds RGB classiques. La base est en cuivre surmontée d’une structure à micro canaux.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

La circulation du liquide est confiée à une pompe capable d’ajuster sa vitesse en fonction des besoins. A plein régime, elle assure un débit de 0,82 litre par minute pour des nuisances sonores ne dépassant pas les 20 dBA.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

L’une des particularités de cet AIO est d’assurer un fonctionnement autonome et personnalisable. Cela touche à sa mécanique et sa robe (aRGB). Pour parvenir à ce résultat, Corsair s’appuie sur le contrôleur iCUE Commander CORE Smart RGB Lighting et Fan Speed.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Il accepte un maximum de 6 ventilateurs PWM et dispose de six canaux RGB tout en prenant le contrôle de la pompe et de son RGB.

Son alimentation est assurée par un classique SATA et il a besoin d’être connecté à une en-tête USB 2.0 de la carte mère afin de communiquer avec l’application iCUE.

Du coup, l’installation du Watercooling en elle-même n’est pas compliquée (c’est un AIO !) mais la gestion du câblage demande un peu de maitrise.

iCUE H115i Elite Capellix de Corsair

Il faut connecter pour chaque ventilateur les faisceaux aRGB et d’alimentation, connecter le Waterblock (pompe et aRGB), connecter l’alimentation SATA et l’en-tête USB 2.0. Le plus délicat est le rangement de tout ce beau monde dans une tour.

Nous avons la prise en charge d’une grande variété de socket avec chez Intel LGA 120n 115x et 20xx contre de l’AM4, du sTR4 et STRX4 chez AMD.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Watercooling ROG Strix LC 360 RGB White Edition

ROG Strix LC 360 RGB White Edition, le test complet

L’offre en Watercooling AIO d’Asus se compose de plusieurs références dont le ...

Boitier Corsair 5000D Airflow

5000D Airflow, le test complet

Le 5000D AirFlow fait partie de la nouvelle gamme de boitiers 5000 ...

iCUE 5000X RGB de Corsair

iCUE 5000X RGB, le test complet

Corsair complète son catalogue boitiers avec l’annonce de la série 5000 D/X ...