Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Rhéobus Sentry LXE de NZXT
Tout est dans l'écran

Rhéobus Sentry LXE de NZXT

Le système Air cooling est majoritairement retenu pour assurer le refroidissement de nos PC. Ce choix est lié par un aspect économique très avantageux face à d’autres solutions comme le watercooling par exemple. L’usage d’un ventilateur se retrouve à plusieurs niveaux. Il est présent dans nos boitiers afin d’aider à la circulation de l’air de l’avant vers l’arrière, avec la plupart des cartes graphiques et sur le radiateur du processeur. En fonction de leurs tailles, leurs conceptions et leurs modes d’alimentation, ils s’accompagnent inévitablement de nuisances sonores qui, non adaptées à une situation, entraine un confort d’utilisation dégradé et tout travail sur le PC peut vite devenir un véritable calvaire.


Schéma de ventilation du boitier tour compartimenté. Les ventilateurs avant aspirent l’air et les ventilateurs arrière expulsent l’air.

Le rhéobus est une solution élégante de prendre le contrôle et de pouvoir paramétrer plus facilement les besoins en fonction de la charge du PC. Généralement, il se présente dans un format  5 pouces ¼ ou 3 pouces ½ et permettent via un potentiomètre de gérer, sans ouvrir le PC, la vitesse de plusieurs ventilateurs.

Rhéobus Sentry LXE de NZXT

Nous allons ici vous présenter la dernière création du constructeur NZXT, le Sentry LXE. L’engin se distingue de la concurrence par une décentralisation du boitier du panneau de commandes et l’usage d’un écran tactile. Ce dernier améliore l’utilisation et apporte  surtout  un maximum de surface pour l’affichage par l’abandon d’encombrants boutons de contrôle.

Un commentaire

  1. Pour les avantages et la présentation, voir le test Ginjfo ci-dessus.

    Pour les inconvénients :
    – C’est vrai que les angles de vision sont assez limités.
    – La luminosité n’est pas transcendante mais cela ne me gêne pas.
    – Pas de PMW mais est-ce indispensable sur un rhéobus ? En tout cas le connecteur mâle 3pin fourni s’adapte à un 4pin
    – La sensibilité et la précision du tactile ne sont pas celles d’un iphone (on s’en doutait)
    – La carte aurait pu avoir un cache car la jungle de connecteurs et de câbles fait un peu bazar !

    Mais pour atteindre le statut de rhéobus ultime, il lui manque la personnalisation du mode automatique. La possibilité de configurer quelle vitesse pour telle ou telle plage de température (on refroidit pas un DD comme on refroidit un CPU !)

    Autrement l’engin est très esthétique, la forme, les matériels, l’affichage qui n’est pas tape-à-l’oeil, ce qui était probablement la cible recherchée par NZXT.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*