Refroidissement

Rhéobus Sentry LXE de NZXT

Une fois connecté et l’ordinateur allumé, voici ce que nous donne l’affichage. La programmation de chaque ligne se fait avec une pression sur le numéro pour programmer la température et une double pression pour ajuster la vitesse rpm.

Les modifications se font avec les commandes « + » et « – » lors du clignotement de la valeur concerné. La programmation de l’heure, de la date, l’activation de l’alarme et le choix du mode de fonctionnement reprend le même principe.

Par défaut, chaque température est programmée à 70 °C, il vous faut donc en fonction de votre installation programmer en conséquence.

Voici une vidéo de présentation.

Les fonctionnalités ne manquent pas et en font un produit très complet remplissant sa tâche avec brio. Le seul reproche se situe au niveau de l’écran qui nécessite d’être regardé de face, les angles de vision ne sont pas très importants, et d’avoir une luminosité de la pièce assez faible afin de profiter de toutes les informations. Du coup, son exploitation est optimale lorsque l’on est assis sur le plan de travail.

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Pour les avantages et la présentation, voir le test Ginjfo ci-dessus.

    Pour les inconvénients :
    – C’est vrai que les angles de vision sont assez limités.
    – La luminosité n’est pas transcendante mais cela ne me gêne pas.
    – Pas de PMW mais est-ce indispensable sur un rhéobus ? En tout cas le connecteur mâle 3pin fourni s’adapte à un 4pin
    – La sensibilité et la précision du tactile ne sont pas celles d’un iphone (on s’en doutait)
    – La carte aurait pu avoir un cache car la jungle de connecteurs et de câbles fait un peu bazar !

    Mais pour atteindre le statut de rhéobus ultime, il lui manque la personnalisation du mode automatique. La possibilité de configurer quelle vitesse pour telle ou telle plage de température (on refroidit pas un DD comme on refroidit un CPU !)

    Autrement l’engin est très esthétique, la forme, les matériels, l’affichage qui n’est pas tape-à-l’oeil, ce qui était probablement la cible recherchée par NZXT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page