Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Test du Silent Loop 360 de Be Quiet !
Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet
Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet

Test du Silent Loop 360 de Be Quiet !

Silent Loop 360, l’installation

Nous l’avons mis à l’épreuve avec un processeur Intel Core i7-3960x au TDP de 130 Watts. L’installation se déroule donc sur un socket LGA 2011. Il n’est pas compliqué mais demande plusieurs étapes.

Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet

En latéral du Waterblock, deux supports de montage Intel se « clipsent » l’un dans l’autre.

Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet

Ensuite quatre longues vis avec ressorts et rondelles se placent à leur extrémité tandis qu’un écrou assure leur mise en place.

Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet

Le processeur doit ensuite être équipé de pâte thermique. Il ne reste plus qu’à placer le waterblock sur ce dernier et visser en croix pour terminer la consolidation de l’ensemble.

Le bundle comprend un câble en Y permettant d’assurer l’alimentation des trois ventilateurs Pure Windgs 2 à partir d’un unique connecteur 4-pin de sa carte mère. La pompe de son côté est alimentée par un connecteur 3-pin classique.

Be Quiet! apporte la dernière touche à sa gamme de Watercooling AIO Silent Loop avec l’arrivée d’une solution ultime, le Silent Loop 360. Comme son nom le laisse deviner, nous sommes en présence d’un radiateur de 360 mm prenant en charge trois ventilateurs de 120 mm. A l’image des versions 120, 240 et 280, cette version propose une pompe à flux-inversé, des Pure Wings 2 PW, un radiateur en cuivre ou encore un orifice de remplissage. Nous l’avons torturé avec un processeur au TDP de 130 Watts. Quel niveau de performance propose-t-il ? Son fonctionnement est-il silencieux ? A-t-on un système de…

Passage en revue

Silence
Performance
Prestation / Prix

L'équilibre

Résumé : Be Quiet! propose avec le Silent Loop 360 un Watercooling AIO massif et imposant. Equipé d’un radiateur de 400 mm, de trois ventilateurs PWM de 120 mm et d’une pompe à flux inversé, il adopte une posture de compromis entre performances de refroidissement et nuisances sonores. Nos tests révèlent de bonnes tenues face à un processeur à fort TDP sans toutefois établir de nouveaux records. A l’usage, il se montre à la hauteur tout en restant discret avec une bonne gestion PWM. Be Quiet ! ne vise pas le « brutal » mais l’équilibre.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*