Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Test du Silent Loop 360 de Be Quiet !
Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet
Watercooling AIO Silent Loop 360 de Be Quiet

Test du Silent Loop 360 de Be Quiet !

Protocole de test.

Configuration de test

  • Carte mère : Asus P9X79,
  • Processeur : Intel Core i7-3960X (TDP 130 Watts),
  • Mémoire : Kit 4×4 Go DDR3 Ballistix Sport Crucial
  • Unité de stockage : SSD Crucial M550,
  • Alimentation: SuperFlower Golden Silent Fanless (500 Watts)

La température du processeur est relevée par voie logicielle via l’application CAM de NZXT. Les nuisances sonores sont mesurées par un sonomètre placé en latéral à 25 cm du ventirad du radiateur.

Les tests sont exécutés à l’air libre afin de faire abstraction des performances du boitier. Les mesures sont prises, processeur au repos avec les technologies d’économie d’énergie activée (CE1 par exemple) puis lors de 12 sessions simultanées de CPU Burn de 10 minutes. Pour chaque test, la température de la pièce est relevée et nous calculons les Delta.

Le Silent Loop 360 a été testé en mode PWM puis en +12V.

Be Quiet! apporte la dernière touche à sa gamme de Watercooling AIO Silent Loop avec l’arrivée d’une solution ultime, le Silent Loop 360. Comme son nom le laisse deviner, nous sommes en présence d’un radiateur de 360 mm prenant en charge trois ventilateurs de 120 mm. A l’image des versions 120, 240 et 280, cette version propose une pompe à flux-inversé, des Pure Wings 2 PW, un radiateur en cuivre ou encore un orifice de remplissage. Nous l’avons torturé avec un processeur au TDP de 130 Watts. Quel niveau de performance propose-t-il ? Son fonctionnement est-il silencieux ? A-t-on un système de…

Passage en revue

Silence
Performance
Prestation / Prix

L'équilibre

Résumé : Be Quiet! propose avec le Silent Loop 360 un Watercooling AIO massif et imposant. Equipé d’un radiateur de 400 mm, de trois ventilateurs PWM de 120 mm et d’une pompe à flux inversé, il adopte une posture de compromis entre performances de refroidissement et nuisances sonores. Nos tests révèlent de bonnes tenues face à un processeur à fort TDP sans toutefois établir de nouveaux records. A l’usage, il se montre à la hauteur tout en restant discret avec une bonne gestion PWM. Be Quiet ! ne vise pas le « brutal » mais l’équilibre.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*