Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Test du ventirad Okeanos de Reeven
Ventirad Okeanos de Reeven

Test du ventirad Okeanos de Reeven

L’Okeanos, alias le RC-1402, est la vitrine technologique du constructeur Reeven sur le segment des ventirads processeur. L’engin ne travaille pas dans la demi-mesure avec des dimensions imposantes, un poids conséquent, deux ventilateurs ou encore six caloducs.

Ventirad Okeanos de Reeven

Nous l’avons mis à l’épreuve afin de connaitre ses prestations en silence, en refroidissement, en consommation électrique et sur la question de sa mise en place. Annoncé à 69,90 €, l’Okeanos vise le haut de gamme mais a-t-il les performances nécessaires ?

 

L’Okeanos, alias le RC-1402, est la vitrine technologique du constructeur Reeven sur le segment des ventirads processeur. L’engin ne travaille pas dans la demi-mesure avec des dimensions imposantes, un poids conséquent, deux ventilateurs ou encore six caloducs. Nous l’avons mis à l’épreuve afin de connaitre ses prestations en silence, en refroidissement, en consommation électrique et sur la question de sa mise en place. Annoncé à 69,90 €, l’Okeanos vise le haut de gamme mais a-t-il les performances nécessaires ?   Okeanos - Présentation L'Okeanos est le "flagship" du constructeur Reeven.Il opte pour une architecture à double tours constituées…

Passage en revue

Silence
Refroidissement
Prestations / Prix
Environnement

Du double tour pour de l'efficacité

Résumé : L’Okeanos est un ventirad processeur haut de gamme visant les performances. Avec sa structure double tours, ses ventilateurs de 140 et 120 mm, ses 6 caloducs dont deux en 8 mm, il dispose du nécessaire pour faire face à de forts besoins en refroidissement. Avec une gestion PWM performante, il sait se montrer discret et efficace, deux qualités indéniables dans le domaine du refroidissement. Disponible en boutique sous la barre des 70 €, il s’adresse aux utilisateurs exigeants.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*