Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Test du Watercooling Liqmax II 240 d’Enermax
Watercooling Enermax Liqmax II 240

Test du Watercooling Liqmax II 240 d’Enermax

 Liqmax II 240, les présentations.

Le Liqmax II 240 est un Watercooling tout en un. Il est prêt à l’emploi avec aucun liquide à manipuler et aucun entretien particulier à faire. Nous sommes devant un système de refroidissement à eau pour processeur qui demande à l’utilisateur quelques manipulations pour son installation.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Sa compatibilité socket est plus que complète avec le support des Intel LGA 775/1150/1155/1156/1366/2011 et des AMD AM2/AM2+/AM3/AM3+/FM1/FGM2 et FM2+.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Le bundle comprend un radiateur de 240 mm relié par deux tuyaux à une base incluant une pompe, deux ventilateurs Batwing de 120 mm de deuxième génération, un guide de montage et toute la visserie nécessaire ainsi qu’un petit tube de pâte thermique.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Si en matière de Watercooling beaucoup de solutions se ressemblent, Enermax propose ici un design unique qui ne manque pas de faire son effet.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

La base, le Water Bloc, est de forme carrée (environ 6,5 cm de côté). Elle profite d’une robe soignée avec de petits radiateurs sur les côtés, un logo (LED) au centre d’un octogone et un jeu de deux couleurs. Les pattes de fixation pour socket Intel sont déjà installées tandis que les deux tuyaux qui le relient au radiateur se montrent assez souples.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Le Waterbloc enferme la base en cuivre surmontée d’une structure de micro-canaux afin d’assurer les échanges calorifiques avec le liquide et la pompe. Enermax parle dans sa documentation d’un dessin particulier pour ces micro-canaux sous le terme de SCT ou encore Shunt-Channel-Technologie. L’objectif est sensé augmenter le transfert de chaleur en optimisant le flux du liquide au travers des micro-canaux ce qui au final permet normalement d’augmenter les performances globales de refroidissement.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Le fluide caloporteur est poussé par la pompe dans les deux durites jusqu’à un radiateur dont le travail est de transférer l’énergie indésirable à l’air ambiant. Ce dernier est en aluminium formé d’un faisceau de tubes plats verticaux garnis d’ailettes. Nous parlons ici d’un radiateur de 240 mm car deux ventilateurs de 120 mm peuvent être installés, cependant ses dimensions sont plus importantes. Si la largeur est bien de 120 mm, la longueur est de 274 mm. Il faut donc bien veiller à la compatibilité avec son boitier.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Le LiqMax II 240 s’équipe de deux ventilateurs, livrés en bundle. Il s’agit de Batwing de deuxième génération. Ils disposent de 9 pales dont le design exploite une sorte d’encoche afin de pousser l’air de manière plus soutenue.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Cette qualité pour un ventilateur est une nécessité avec un Watercooling car le radiateur offre une structure compacte qui ne facilite pas le passage de l’air. Il faut, pour de bons résultats, que ce dernier soit propulsé avec vigueur. Nous parlons alors de pression statique par un ventilateur. Plus cette valeur est élevée plus le ventilateur assure une poussée importante. Elle s’exprime en mm d’eau déplacée.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Chaque batwing PWM présente une armature solide afin de ne pas plier lors du serrage ce qui est un bon point tandis que des amortisseurs de vibrations sont présents aux quatre coins.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Ils ont aussi la particularité de disposer d’un switch permettant de calibrer leur vitesse selon trois modes (L, M et H). Ce n’est pas la première fois qu’Enermax propose cette fonction mais elle est enfin déplacée ailleurs que sur le contour de l’axe central si bien qu’il est possible de changer le mode de fonctionnement sans rien démonter.

Le mode faible vitesse propose du 500 à 1200 rpm pour des nuisances sonores de 16 à 26 dBA, un volume d’air déplacé de 47,1 à 99,1 m3/h et une pression statique de 0,4 à 1,3 mm d’H2O. Le mode intermédiaire pousse la vitesse maximale à 1600 rpm, les nuisances sonores à 30 dBA, le volume d’air déplacé à 128,3 m3/h et la pression statique à 2,4 mm H20. Enfin en mode pleine vitesse, les 2000 rpm sont atteints ainsi que les valeurs respectives de 35 dBA, 163,1 m3/h et 3 mm H20.

Le mois de novembre 2014 a été l’occasion pour le constructeur Enermax de compléter son offre en Watercooling tout en un avec l’arrivée de la gamme Liqmax II. Nous avons mis à l’épreuve le modèle le plus costaud, le Liqmax II 240. L’engin, équipé d’un radiateur de 240 mm et de deux ventilateurs Batwing de 120 mm, est annoncé avec une dissipation thermique maximale de 350 Watts,  de quoi répondre à tous les besoins. Nous avons également des petits plus avec un logo illuminé et trois modes possibles de fonctionnement pour les ventilateurs. Voici le verdict de GinjFo. Le Liqmax…

Passage en revue

Silence
Refroidissement
Prestation/Prix
Environnement

Du solide et de l'efficace

Résumé : Le Liqmax II 240 est un Watercooling musclé capable de faire face à de forts besoins en refroidissement. L’overclocking ne l’impressionne pas tandis que ses trois profils de ventilation lui apportent un certain degré de personnalisation. Il propose un design travaillé et une belle qualité de fabrication. Son installation est rapide tandis que ses performances sont à la hauteur des attentes. Une valeur sûre surtout aux regards de son positionnement tarifaire de 79,95 €.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*