Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Test de l’Aquachanger 120 de LEPA
Watercooling Aquachanger 120

Test de l’Aquachanger 120 de LEPA

Aquachanger 120, l’installation.

La mise en place du kit est strictement identique à celle du Liqmax II 240 récemment testé dans nos colonnes, vous pouvez relire notre dossier ici – Test du Watercooling Liqmax II 240 d’Enermax -.

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Watercooling Enermax Liqmax II 240

Il faut dans un premier temps (socket Intel LGA 1150) placer la plaque arrière en utilisant quatre longues vis et des supports de vis.

Watercooling Aquachanger 120

Ensuite le Water Block doit être équipé de deux pattes de fixation. Il ne reste plus qu’à appliquer une couche uniforme de pâte thermique sur la surface du processeur et positionner le Water Block en ayant au préalable retiré le film protecteur de la base. Le serrage passe par quatre vis à ressort.

Watercooling Aquachanger 120

LEPA propose des kits de Watercooling All in One, c’est-à-dire des solutions complètes aptes à fonctionner dès leur installation. La gamme Aquachanger se compose de deux modèles les Aquachanger 120 et 240. Ils se différencient principalement par la taille de leur radiateur. Nous avons mis à l’épreuve la version 120 mm annoncée à 54.99 €. Le silence est-il de la partie ? Comment se situent les prouesses en refroidissement et en efficacité ? L’installation est-elle facile et rapide. Voici le verdict de GinjFo.  Aquachanger 120, les présentations. Il existe plusieurs façons de tenir au frais son processeur. L’Aircooling est la solution la…

Passage en revue

Silence
Refroidissement
Prestation / Prix
Environnement

Bon rapport prestation/prix

Résumé : L’Aquachanger 120 est un refroidissement à eau pour processeur. Son installation est rapide et ses performances permettent de conserver des températures correctes même en overclocking. Le design est travaillé et les matériaux sont nobles. Il a cependant tendance à s’exprimer à hautes vitesses. Pour le reste, à 54,99 € le bilan est positif face à ses prestations.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Hummm

    Merci pour ce test…

    Par contre, j’aurai aimé un test dans un boitier avec ce système et un autre en air cooling pour comparer.

    L’avantage de ce watercooling intégré et aussi qu’il expulse directement l’air chaud en dehors du boitier… Et permet donc aux autres composant d’être moins échauffés par le dégagement thermique du CPU.

  2. Bonjour, qu’elle pâte thermique avez-vous utilisé ? à qu’elle fréquence était le processeur pendant les test ? merci

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*