Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Test de l’Hyper 612 Ver. 2, un ventirad orienté vers le silence
Hyper 612 Ver. 2

Test de l’Hyper 612 Ver. 2, un ventirad orienté vers le silence

Hyper 612 Ver.2, les performances.

Refroidissement.

L’Hyper 612 Ver. 2 est équipé d’un ventilateur de 120 mm PWM. Sa gestion est dépendante à 100% de la carte mère qui, selon le constructeur, peut proposer plusieurs profils de ventilation. Aucune optimisation particulière est mise en place ici. La Maximus VII Hero d’Asus est paramétrée avec une gestion sur Standard. Elle dispose des modes silencieux, standard, turbo et pleine vitesse. La température de la pièce est de 21,8 °C.

 Dans un premier temps, regardons les prouesses de l’Hyper 612 Ver. 2 avec des tensions fixes à savoir du 7, 9 et 12v.  Voici les deltas des températures avec un Core i7-4790 K à plein régime.

Hyper 612 Ver. 2, performances

Nos tests montrent que les hausses des performances sont en gros linéaires entre les trois tensions. C’est-à-dire que le passage de 7 à 9 Volts s’accompagne d’une chute du delta de 4 °C contre 5 °C entre 9 et 12 Volts. Face au Pure Rock, l’Hyper 612 Ver. 2 est en retrait quelle que soit la tension.  En termes de températures, le processeur, un Core i7-4790K, passe de 75 °C à 66°C entre des tensions de 7 et 12 Volts La différence face au Pure Rock est constante. Elle se situe aux alentours d’un delta de 2°C.  

Regardons à présent les résultats avec une gestion PWM.

Hyper 612 Ver. 2, performances en PWM

Les scores sont ici beaucoup plus serrés avec deux solutions en gros équivalentes. L’écart est seulement de 0,5°C en burn en faveur de l’Hyper 612 Ver. 2. La gestion « standard » PWM proposée par la carte mère cherche à trouver un compromis équilibré entre températures et nuisances sonores.

Nuisances sonores.

Cooler Master explique que le développement de cette nouvelle version de L’Hyper 612S a été orientée pour améliorer le silence et proposer une solution peu audible, est-ce le cas ?

Hyper 612 Ver. 2, nuisances sonores

Avec des tensions fixes de 7, 9 et 12 Volts, nous obtenons des scores positifs surtout en 7 et 9 Volts puisque l’Hyper 612 Ver.2 est quasiment inaudible. Le Pure Rock est ici dépassé puisque nous avons des résultats encore meilleurs surtout en 9 et 12 Volts.

Hyper 612 Ver. 2, nuisances sonores en PWM

Le passage au mode PWM change légèrement le classement puisque avec un processeur au repos le Pure Rock est devant avec 0,5 dBA de moins. En burn, c’est le contraire puisque l’Hyper 612 Ver. 2 est vraiment silencieux avec 1,5 dBA de moins que le Pure rock avec en plus des performances de refroidissement supérieures. Il faut souligner que si dans la majorité des cas le bruit se situe à 37,2 dBA en burn, il y a de temps en temps une rapide montée en régime du ventilateur. Les 41 dBA sont alors atteints. Cela ne dure que quelques secondes (comme pour le Pure Rock), le temps que la température processeur retombe dans la fourchette programmée dans le profil « Standard » de la Maximum VII Hero d’Asus.

Pour conclure.

Si nous devions résumer la situation, l’Hyper 612 Ver. 2 est en retrait sur le refroidissement à tensions fixes (7 et 9 et 12 Volts) mais plus silencieux que le Pure Rock. En gestion PWM, il conserve cette qualité tout en proposant des performances de refroidissement équivalent au Pure Rock.

Consommation.

Hyper 612 Ver. 2, consommations électriques

Elles sont du même niveau que celles du Pure Rock. Quelle que soit la tension, la demande ne dépasse jamais les 1 watt.

Etat d’urgence.

L’exercice consiste à attendre que les quatre cœurs du Core i7-4790K atteignent les 80°C puis de lancer en 12 Volts le ventilateur. Nous enregistrons toutes les trente secondes la température Package CPU via CPUID HWMonitor 1.25.

Hyper 612 Ver. 2, Etat d'urgence

Les deux solutions sont très proches avec 1°C d’écart. La chute de température la plus importante se déroule durant les trente premières secondes (-9°C) ce qui est appréciable puis en état d’urgence l’objectif est une action rapide et efficace.

Hyper 612 Ver. 2, Etat d'urgence

Cooler Master propose une vaste gamme de ventirads pour processeurs dont la gamme Hyper qui s’est enrichie de l’Hyper 612 Ver. 2 Comme son nom le laisse deviner, il s’agit d’une mise à jour de l’Hyper 612S. Le programme est chargé avec un design des ailettes redessiné, des dimensions différentes, un nouveau ventilateur ou encore une structure déportée et la technologie CDC, contraction de Contact Direct Continu. L’objectif reste le même mais en mieux. L’Hyper 612 Ver.2 se positionne dans le milieu de gamme (39 € environ) avec le but de proposer des performances en préservant nos oreilles du bruit.…

Passage en revue

Silence - 9
Refroidissement - 8.5
Prestation / Prix - 9
Environnement - 8

8.6

Stop au bruit !

Résumé : L’Hyper 612 Ver. 2 est un dissipateur thermique au format tour. Il vise un public sensible au bruit avec un silence de fonctionnement vraiment efficace. Son design lui permet d’être utilisé avec des barrettes mémoire hautes et des radiateurs de carte mère imposants. Sa hauteur réclame cependant 160 mm, attention donc à la compatibilité avec votre boitier. La qualité de fabrication et sa finition font partie de ses atouts surtout face à son tarif milieu de gamme de 39 €. Enfin, il fait face à des besoins en refroidissement musclés mais l’overclocking n’est pas son terrain d’épanouissement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*