Refroidissement

Test du ventirad NH-D15S de Noctua

Protocole de test.

Configuration de test :

  • Carte mère : Asus P9X79,
  • Processeur : Intel Core i7-3960X (TDP 130 Watts),
  • Mémoire : Kit 4×4 Go DDR3 Ballistix Sport Crucial
  • Unité de stockage : SSD Crucial M550,
  • Alimentation: SuperFlower Golden Silent Fanless (500 Watts)

La température du processeur est relevée par voie logicielle via l’application HWMonitor (valeur Package). Les nuisances sonores sont mesurées par un sonomètre placé en latéral à 25 cm du ventirad

Les tests sont exécutés à l’air libre afin de faire abstraction des performances du boitier. Les mesures sont prises, processeur au repos avec les technologies d’économie d’énergie activée (CE1 par exemple) puis lors de 12 sessions simultanées de CPU Burn de 10 minutes. Pour chaque test, la température de la pièce est relevée et nous calculons les Delta.

Le NH-D15S est testé de deux manières différentes. La première consiste à appliquer des tensions fixes de 7 et 12 Volts. La deuxième s’appuie sur la gestion PWM proposée par la carte mère Asus P9X79 (mode standard dans le BIOS).

Dans un second exercice, nous avons lancé notre configuration à son plein potentiel. La température processeur monte jusqu’à atteindre les 80°C (constatés sous HWMonitor sur tous les cœurs). Les deux ventilateurs de 120 sont alors mis en action sous une tension de 12 Volts. Au bout de 30, 60, 90 et 120 secondes, les températures sont relevées. Cette méthode donne une bonne appréciation dans une situation urgente et critique.

Vous trouverez les résultats avec un ventirad haut de gamme double tour (épaulé de deux ventilateurs de 120 et 140 mm), l’Okeanos, dont vous pouvez relire notre test ici – Test du ventirad Okeanos de Reeven

Nous intégrons également les scores obtenus avec l’usage de deux ventilateurs NF-A15 PWM.

Ventirad NH-D15S de Noctua

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 commentaires

  1. Cela peut être une bonne solution pour le fanless sur un vieux processeur comme celui ci, je pense qu’il n’y aura pas de soucis. Personnellement je suis sur un i3 9100 a 3.6Ghz / 4.2Ghz et avec le ventilo au minimum je ne dépasse pas les 50° en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page