Refroidissement

Test du ventirad NH-D15S de Noctua

NH-D15S – performances

Refroidissement

Tensions fixes

Nous avons retenu ici deux tensions avec du 7 Volts et du 12 Volts. Voici le delta des températures. Pour rappel, notre Core i7-3960X est à plein régime avec une sollicitation à 100% de ses 12 cœurs de calcul.

Ventirad NH-D15S de Noctua - Performance de refroidissement en mode tension fixe

Le NH-D15S se montre efficace dès l’usage d’une tension de 7V puisqu’il prend une nette avance face à l’Okeanos. Le passage à deux ventilateurs améliore encore le refroidissement mais l’impact n’est pas énorme. Le température processeur perd 2°C que l’on se positionne en 7 ou en 12 Volts. A plein régime, l’Okeanos reprend la main.

Mode PWM.

La gestion PWM est dépendante à 100% de la carte mère qui, selon le constructeur, peut proposer plusieurs profils de ventilation. Aucune optimisation particulière est mise en place ici. Le profil de ventilation de notre P9X79 d’Asus est paramétré sur Standard. Il y a plusieurs possibilités avec du « silencieux », « standard », « turbo » et « pleine vitesse ».

Ventirad NH-D15S de Noctua - Performance de refroidissement en mode PWM

Le NH-D15S affiche de bons résultats mais ils ne sont pas suffisants pour venir taquiner l’Okeanos. L’usage de deux ventilateurs (NH-D15S (2V)) apporte du « plus » avec un gain de 2°C au repos et plus de 4°C lorsque le processeur est fortement sollicité.

Nuisances sonores.

Tensions fixes.

Ventirad NH-D15S de Noctua - Nuisances sonores en mode tension fixe

Il y a une différence significative avec l’Okeanos. Le NF-D15S se montre particulièrement discret et l’ajout d’un second NF-A15 PWM n’apporte pas vraiment de bruit supplémentaire. A plein régime, c’est-à-dire sous une tension de +12V, le NH-D15S se laisse entendre mais nous sommes très loin du bruit de son concurrent.

PWM.

Ventirad NH-D15S de Noctua - Nuisances sonores en mode PWM

Le mode PWM renforce la position du NH-D15S qui se montre inaudible avec un processeur au repos et guère bruyant avec une puce fortement sollicitée. Ceci est vrai quel que soit la configuration, avec un ou deux NF-A15 PWM. L’Okeanos est ici dépassé.

Situation d’urgence.

L’exercice consiste à attendre que les 12 cœurs du Core i7-3960X atteignent les 80°C puis de lancer en 12 Volts le Wraith. Nous enregistrons toutes les trente secondes la température « Package CPU » via l’application CPUID HWMonitor.

Ventirad NH-D15S de Noctua - Situation d'urgence

L’Okeanos a ici une action plus brutale puisque durant la première minute le processeur perd 24°C contre 19°C pour le NH-D15S avec deux ventilateurs et 16°C avec un unique NF-A15 PWM. Cependant après deux minutes, les deux solutions se rejoignent à 1°C.

Consommations électriques.

Ventirad NH-D15S de Noctua - Demande énergétique

La demande énergétique est d’une toute autre nature que celle de l’Okeanos. Noctua maitrise cette partie avec un produit ne dépassant pas les deux Watts à plein régime avec deux NF-A15 PWM en action. Belle prestation.

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 commentaires

  1. Cela peut être une bonne solution pour le fanless sur un vieux processeur comme celui ci, je pense qu’il n’y aura pas de soucis. Personnellement je suis sur un i3 9100 a 3.6Ghz / 4.2Ghz et avec le ventilo au minimum je ne dépasse pas les 50° en jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page