Refroidissement

Ventirad Jing de Thermaltake

Pour tester le Jing, nous avons utilisé la configuration suivante :

  • Carte mère : Gigabyte X58A-UD7,
  • Processeur : Intel Core i7-975x (TDP de 130 Watts),
  • Disque dur : Caviar Black 2 To de Western Digital
  • Lecteur optique : Graveur DVD LG,
  • Carte graphique : GeForce GTX 470 SOC de Gigabyte,
  • Mémoire : 3x1Go DDR3 1066  7-7-7-12,
  • Alimentation Be Quiet BQT-E6-350 Watts au label 80 Plus,
  • Dissipateur de référence Noctua NH-U12P équipé d’un ventilateur 120 mm, le NF-P12

La température du processeur est relevée par voie logicielle via l’application CoreTemp. Les nuisances sonores sont mesurées par un sonomètre placé sur un pied à 25 cm de chaque ventirad. Une comparaison est mise en place avec un ventirad Noctua NH-U12P équipé du même du NF-P12.

Pour chaque test, nous avons sélectionné quatre valeurs de tension : 5 Volts, 7 Volts, 9 Volts et 12 Volts obtenues à l’aide d’un voltmètre et d’un rhéobus Zalman : le ZM-MFC1 Plus.

Les mesures sont prises, processeur au repos avec les technologies d’économie d’énergie activée (CE1 par exemple) puis lors de 8 sessions simultanées de CPU Burn de 25 minutes. Pour chaque test, la température de la pièce est relevée et nous calculons le delta.

Page précédente 1 2 3 4 5 6 7Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page