Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Refroidissement / Ventirad Top Flow : NH-L12 et Shadow Rock SR1
Ventirads : NH-L12 de Noctua / Shadow Rock TopFlow SR1 de Be Quiet!
Ventirads : NH-L12 de Noctua / Shadow Rock TopFlow SR1 de Be Quiet!

Ventirad Top Flow : NH-L12 et Shadow Rock SR1

Autant le dire tout de suite, la mise en place de ce ventirad n’est pas simple car la fixation finale réclame un serrage par l’arrière de la carte mère.

Shadow Tock TopFlow SR1 : Plaque de fixation

Le mode opératoire est le suivant. Une fois toute la visserie rassemblée, la plaque arrière (LGA 775/1155/1156/1366 et AM2/AM2+/AM3/754/939/940) se positionne au dos de la carte en faisant passer quatre longues vis dans les trous de serrage entourant le socket. Au préalable, il faut les équiper de quatre rondelles en plastique transparent.

Shadow Tock TopFlow SR1 : Joints toriques

La fixation de l’ensemble est assurée par de petits joints toriques. Leur mise en place  n’est pas forcément facile surtout si le système de refroidissement de la carte est imposant.

Shadow Tock TopFlow SR1 : Fixation sur la base du ventirad

Ensuite, la base du ventirad doit accueillir son système de fixation se composant pour notre cas de supports à deux pattes. Leur consolidation se fait par quatre vis cruciformes.

Après avoir placé une noisette de pâte thermique, un tube fait partie du bundle, le ventirad se pose sur le socket.

Shadow Tock TopFlow SR1 : Fixation du ventirad

Cette dernière manipulation se fait en douceur car il faut visser en même temps sans quoi les grandes vis de maintien de la contre-plaque seront repoussées. Tout ceci se fait par l’arrière de la carte mère.

Bref, un montage qui n’est pas vraiment pratique. Cependant, sans cette solution Be Quiet ! aurait dû prévoir des orifices dans les ailettes (solution adoptée par Noctua) puisque la surface du radiateur  recouvre intégralement le socket. Nous avons apprécié une documentation en français et un serrage particulièrement efficace. La base « s’écrase » avec tonus sur le processeur permettant une répartition homogène de la pâte thermique.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*