Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Test K750 de Logitech, un clavier solaire sans fil
Clavier Logitech Sans-fil Solar K750
Clavier Logitech Sans-fil Solar K750

Test K750 de Logitech, un clavier solaire sans fil

Wireless Solar Keyboard K750, présentation

Le Wireless Solar Keyboard K750 se présente dans un emballage assez fin aux dimensions de 485 mm  x 198 mm x 39 mm et au poids de 297 grammes. Le produit est présenté sur la face avant avec comme slogan « pas de fil, pas de pile, pas de souci ».

Emballage du Wireless Solar Keyboard K750 de LogitechEmballage du Wireless Solar Keyboard K750 de Logitech

A l’arrière, le constructeur souligne les atouts de sa solution avec en premier un mode d’alimentation solaire.

Chose rare et appréciable, un encart est spécialement dédié à l’impact environnemental.  Logitech avoue qu’il ne s’agit pas d’une révolution avec aucune conséquence sur notre planète mais indique qu’il s’agit d’une avancée, un petit pas, vers la conception de produits mieux adaptés aux contraintes environnementales.  Pour ce faire, l’usage de piles est abandonné, le PVC n’est plus présent dans la composition des matériaux du clavier et enfin l’emballage est 100% recyclable.

Un deuxième carton, fin en épaisseur, renferme le K750.

Wireless Solar Keyboard K750 de Logitech : Carton interne

Wireless Solar Keyboard K750 de Logitech : Carton interne

Nous avons aucun sachet plastique et une documentation imprimée à même le carton.

Documentation imprimée sur le carton

Le bundle se compose du clavier, d’un chiffon, d’un récepteur Logitech Unifying et d’un adaptateur « haut » USB en cas de besoin.

Bundle du Wireless Solar Keyboard K750 de Logitech

Nous remarquons également que pour profiter de l’application Solar, il faudra procéder à son téléchargement sur internet. Nous n’avons donc aucun CD ou DVD.

Le clavier K750 dispose d’un profil « Ultra Fin » avec une épaisseur maximale de 0,8 mm et des dimensions de 432 mm x 156 mm.

K750 : Epaisseur de 8 mm

Son aspect est robuste avec un poids de 767 grammes rassurant.

Clavier Wireless Solar K750 de LogitechClavier Wireless Solar K750 de Logitech

Ses lignes sont courbes et le duo de couleur, une face avant noire brillante (attention aux traces de doigt !) et un fond blanc, lui donne un certain style qui ne manque pas d’attirer les regards. Nous avons un clavier « complet » avec la présence du pavé numérique.

K750 : Cellules solaire

Les cellules solaires sont disposées sur le haut à droite et à gauche et un petit pavé sur l’état de son fonctionnement est présent au dessus du pavé numérique.

Interrupteur ON/OFF, niveau de charge

Il se compose d’un interrupteur On/Off, d’une touche de vérification de niveau de charge accompagnée de deux indicateurs lumineux.

A l’arrière, six tampon siliconés assurent le maintien et améliorent le confort d’utilisation. Selon sa façon de travailler, le clavier peut être surélevé à l’aide de deux pattes.

K750 Patte de réhausse

Un seul degré d’inclinaison est possible. Ces dernières sont fines et inspirent peu confiance, une réelle impression de fragilité se fait ressentir.

Logitech a opté pour deux touches espacées (0,3 à 0,4 mm) dont les plus communes sont incurvées en leur centre. Les autres comme CTRL, ALT, ALT GR ou encore la suite des F1, F2…. sont bombées.

K750 : Touches incurvées, Touches bombées

Le confort de frappe vient également de la souplesse de chaque touche et du bruit qui les accompagne. Sur ce point, nous avons une technologie de fixation « ciseaux » qui devrait permettre d’obtenir de bon résultat.

Enfin en ce qui concerne le multimédia, il n’y a pas de touches dédiées mais la combinaison de touches FN+ « F1 » à « F12 » ou « Impri écran ».  Nous obtenons alors des raccourcis vers de multiples applications comme la messagerie, la loupe, la calculatrice, la gestion du volume sonore ou encore l’extinction du PC. Le K750 n’est pas un clavier gamers et s’oriente vers une utilisation plurielle de son ordinateur. Il répond à de multiples besoins (traitement texte, tableur et jeux) mais ne dispose pas de création de profil multitouche ceci ne veut pas dire qu’il ne supporte pas la combinaison de touches en simultané.

Wireless Solar Keyboard K750, Prise en main et impression

Au déballage, aucune fiche technique n’est nécessaire. Il suffit de brancher le récepteur Logitech Unifying à l’ordinateur et d’enlever une languette pour activer la petite batterie (qui assure un fonctionnement dans le noir !) et de pousser la touche ON/OFF sur ON…et c’est tout. L’opération se résume à trois mots : brancher, tirer et utiliser.

Le confort de frappe est agréable avec un bruit correct mais qui pourrait gagner encore en qualité. Face au dinevo Edge, nous avons un son un peu plus aigü, se rapprochant de ce que l’on peut ressentir avec certain ordinateurs portables. Le son reste cependant agréable à l’oreille et ne devient pas énervant à la longue. L’espace entre les touches est correct et le temps d’adaptation a été pour nous immédiat. Nous avons tapé une partie de ce texte avec,  sans rencontrer de problème de mauvaise frappe de touche. Logitech propose une finition noir laquée qui à l’œil fait son effet mais à l’usage se salit vite, très vite. Nous comprenons la présence d’un petit chiffon dans le bundle.

Le Wireless Solar Keyboard K750 utilise une connexion sans fil longue portée 2,4 GHz. Le récepteur, Logitech Unifying, est ultra compact. Pour un ordinateur portable, il n’est pas nécessaire de le déconnecter. Il s’enfile dans un port USB  et par sa taille réduite n’entraine pas de risque d’accrochage durant un transport ou le rangement du portable  dans une pochette. Dans le cas d’un PC de bureau, un adaptateur est fourni en bundle pour faciliter sa connexion. L’appellation « Unifying » indique qu’il est possible d’ajouter une souris ou un autre clavier sans fil Logitech compatible, sans avoir à utiliser plusieurs récepteurs USB.

Clavier K750 solaire de Logitech

Nous avons donc un clavier élégant, design, fin et la connexion enfantine mais tout ceci s’oublie rapidement face à sa réelle avancée en matière d’énergie.

Clavier K750 solaire de Logitech

Avec ses cellules solaires, il puise ses besoins énergétiques de la lumière aussi bien de l’extérieur que d’une source artificielle comme une simple lampe de bureau. Selon les explications du constructeur, il a fallu plusieurs années de recherche pour arriver à un tel résultat car comme tout périphérique sans fil, l’autonomie est cruciale surtout dans le cas d’un clavier. Ceci explique sûrement le fait qu’il n’y a pas de rétro-éclairage. Logitech a du donc retrousser les manches pour à la fois réduire les besoins au minimum (pas de rétro-éclairage ou encore de témoins lumineux pour le verrou des majuscules et le clavier numérique) tout en optimisant le rendement des panneaux (toutes sources de lumière, naturelle ou artificielle)

Lorsque qu’il y a de la lumière, il profite de chaque instant pour se charger, et reste opérationnel pendant au moins trois mois dans l’obscurité, selon Logitech. Avec un tel schéma, il est facile de comprendre son intérêt face à la consommation de piles et de leurs tarifs parfois prohibitifs.

Enfin nous finirons avec une application à connotation ludique disponible sur le site du constructeur. Nommée “Solar App”, elle permet de connaître la quantité de LUX que reçoit le clavier suivant l’endroit ou le mode d’éclairage utilisé, il transforme en quelque sorte le clavier en Luxmètre, c’est une donnée indicative, informative, de quoi épater ses amis ou amies Geeks !

Nous avons tout de même craqué avec ce petit soft et procédé à quelques mesures. Avec un ciel légèrement nuageux , nous obtenons à la fenêtre 500 LUX.

Solar App : Fenètre

Avec la seule luminosité d’un écran 24 pouces (une feuille Word vierge en plein écran en 1920 x 1200), nous obtenons 29 LUX.

Solar App : 24 Pouces

Enfin, le soir où une simple lampe de bureau de 40 Watts est présente, nous avons 54 LUX .

Solar App : Lampe de 40 Watts

Dans le deux derniers cas, le clavier est face à l’écran  en position de travail.

Wireless Solar Keyboard K750, conclusion

Bilan
Utilisation
Qualité / finition
Performance
Environnement
Résumé

Le Wireless Solar Keyboard K750 représente une belle avancée technologique avec un clavier sans fil, solaire et rechargeable à la lumière naturelle ou artificielle. L’autonomie impressionne, bien que nous n’ayons pas eu le temps de vérifier les chiffres avancés par le constructeur, et le design est réussi avec un encombrement réduit et une épaisseur contenue.

Tout ceci s’accompagne d’une conception sans PVC et d’un emballage recyclable à100%. L’esprit écolo se retrouve même au niveau de la documention imprimée à même le carton.

Bien sûr, aucun produit n’est jamais parfait et nous pourrions regretter le choix de pattes de soulèvement un peu fragile à nos yeux et l’absence de témoins lumineux (verrou des majuscules et clavier numérique) ou encore le manque de touches multimédia mais tout ceci s’efface devant son prix qui clos définitivement la discutions. Le Solar K750 est lancé à un prix conseillé de 79 €, un réel atout qui relaie au passé bons nombres d’autres références sans fil dépassées désormais technologiquement.

Vous souhaiterez l’acquérir en payant moins cher ? Logitech propose de vous racheter votre ancien matériel sous forme de bon d’achat ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du constructeur.

GinjFo vous recommande le Wireless Solar Keyboard K750. Nous décernons pour la première fois de cette année notre prix Innovation 2010 et 5 étoiles sur l’aspect écologique du produit.  Le Wireless Solar Keyboard K750 innove par sa technologie, son emballage et la politique de reprise du matériel de son constructeur.

4.4
Top Performance GinjFo

Top Performance – GinjFo

8 plusieurs commentaires

  1. Ce clavier gagnerait à être un vrai bluetooth, avec un dongle qui ne soit pas restreint aux produits Logitech et inutile pour bien des laptops récents.

    A quand la perle rare bien conçue en BT, avec une possibilité de mémoriser/selectionner quelques appariements différents afin d’être utilisable sur plusieurs PC d’un foyer… et sans cette detestable politique de limiter la RF à une marque, source d’un gâchis qu’un emballage bien conçu ne suffit amha pas à compenser.

    Sans parler de la liberté et du confort de l’utilisateur.

  2. @YL : Heureusement que tous les claviers ne sont pas bluetooth à cause de la surconsommation de ce mode de communication. Je n’ose même pas imaginer ce que donnerait l’autonomie de ce clavier avec une communication en bluetooth…

    Le mode de communication utilisé par Logitech est certe propriétaire, mais j’ai toujours changer le clavier avant les piles, un clavier me durant ~ 2-3 ans.

    Quel gachi de piles/batteries ces périphériques en bluetooth, bien pire que l’emballage et la fabrication d’un tout petit dongle 😉

  3. Il manque un pavé tactile qui est très pratique sur mon vieux clavier sans fil “dépassé” sur lequel je n’ai jamais du changer les piles…

  4. Et sous linux, le clavier est supporté ?

  5. woaw je ne sais pas commetn vous faites pour avoir vos piles qui durent autant de temps, j’ai essayer quelques claviers et meme si l’autonomie s’est grandement amelioree, suivant mon utilisation des fois je tiens genre 2 mois… pas 2 ans.
    mais c’est vrai que el jeu ca pompe severe, sur les souris ca se sent beaucoup plus.

  6. Et bien moi je suis bien content de du Bluetooth. (Cela faisait longtemps que Logitech fabriquais du sans fil en RF uniquement. Je rappel a toute fin utile que la porté du Bluetooth est beaucoup plus grande que la RF. (Si il ya des Rf qui rivalise je demande a voir). D’un coté pratique, je pense a un PC portable par exemple, dont de nombreux model sont équipé de Bluetooth intégré presque tous). Pas besoin de gaspillé un port USB bêtement juste pour un clavier ou une souris supplémentaire.
    Si non j’utilise un kit clavier souris Dinovo Laser (Bluetooth) sur ma tour. Je n’ai toujours rien à redire sue ce fameux Bluetooth. Par contre j’avoue qu’il consomme pas mal. Pour palier à cela, j’ai misé sur des piles rechargeables, et franchement la consommation n’est plus un problème. De se fait je vois pas du tout pourquoi parler de la consommation du Bluetooth (qui consomme pas tant que cela d’âpres moi mais bon … no Troll please), puisque il s’agit d’un clavier a énergie solaire. Moi je ne vois que du bonheur avec se clavier écolo. Un model gris juste pour être assortis avec mon matos et je cours l’acheter !

  7. Je rectifie :
    • «
    o De se fait je vois pas du tout pourquoi parler de la consommation du Bluetooth (qui consomme pas tant que cela d’âpres moi mais bon … no Troll please), puisque il s’agit d’un clavier a énergie solaire. Moi je ne vois que du bonheur avec se clavier écolo. Un model gris juste pour être assortis avec mon matos et je cours l’acheter !

    Ce kit solaire n’est pas un Bluetooth mais un RF. Toute fois il est tout a fait réalisable en Bluetooth. Je rejoins celui qui a dit plus haut que le consommateur aurai y serai gagnant.

  8. Après trois mois dans le placard, il ne fonctionne plus du tout. J’ai beau recharger des semaines entère en plein soleil d’été.
    Impossible de savoir si il faut remplacer la pile interne, car on trouve rien sur le site de LOGITECH
    Au final je rachète un clavier filaire (valeur sure)
    Je le déconseille vivement

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*