Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / K65 RGB Mini, le test complet
Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair
Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

K65 RGB Mini, le test complet

K65 RGB Mini, à l’usage.

Pour ce dossier, nous avons testé la version Cherry MX RED.  L’aspect général est agréable avec un petit clavier devant les yeux. Les touches ne flottent pas sur le châssis.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

Elles s’enfoncent à la frappe tandis qu’un revêtement blanc est utilisé pour améliorer le rendu du RGB. Ce dernier est de qualité.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

Il concerne toutes les touches au travers d’un très haut degré de personnalisation via l’application iCUE de Corsair.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

Le design est sobre avec la possibilité de changer la barre d’espace afin de supprimer l’unique motif un peu « fantaisiste ». L’ensemble des touches se veut compact, un choix stratégique pour l’aspect nomade mais pas seulement.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

Il peut aussi jouer en la faveur de certains joueurs en quête de vitesse car la frappe demande moins de distance à parcourir pour l’activation de certaines fonctions. Par contre, cela peut surprendre avec un rendu chargé et des fonctionnalités un peu dans tous les coins. Chaque touche s’accompagne quasiment d’une double étiquette.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

A l’usage, la frappe est naturelle sans devoir faire face à des erreurs de double touche. L’aspect concave des touches positionne le doigt au centre tandis que leur revêtement légèrement rugueux permet d’avoir un retour tactile efficace. Les poignets sont légèrement « cassés » en raison de touches positionnées sur un plan incliné. Cette position favorise une frappe rapide et précise.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

Il n’est pas nécessaire de taper avec force. Il faut affirmer modestement ses mots ou ses combinaisons de touche. Nous sommes face à un clavier mécanique et le bruit est là. Il tire sur les aigus ce qui n’oriente pas ce K65 RGB Mini vers des usages bureautiques intensifs et les salles de rédaction.

Son câble USB amovible facilite son transport et son rangement. Il est dommage qu’aucune pochette ne soit proposée en bundle.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

La connectique USB Type C du clavier sera peut-être à revoir car le connecteur est présent en externe ce qui augmente les risques de l’accrocher et de l’abimer durant une vie nomade bien remplie.  Un système de gorge à l’arrière aurait permis de la positionner sous le clavier tout en proposant différentes orientations du câble en fonction de l’organisation de son bureau. Sa finition tressée est rassurante contre l’usure mais s’accompagne d’une certaine rigidité.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair

La compacité s’accompagne de la disparition d’un certain nombre de touches. Elles sont remplacées par des raccourcis. Du coup, certaines combinaisons comme le très utile CTRL + ALT + SUPP demande un réapprentissage. Il devient sur ce K65 RGB Mini CTRL + ALT + FN + BACKSPACE.

Avec moins de 600 grammes sur la balance, le clavier est léger et ses pieds caoutchoutés font bien leur travail. Il se montre stable sans avoir tendance à glisser. Son paramétrage et sa personnalisation passent par l’application iCUE qui pour l’occasion évolue. Nous avons une toute nouvelle interface.

Clavier gaming K65 RGB Mini de Corsair - Application iCUE

A son ouverture, la page principale dresse la liste des produits Corsair compatibles et plusieurs effets RGB sont sélectionnables sur la gauche. Ils sont appliqués instantanément à tous les périphériques présents

Un monitoring est proposé dans tableau de bord tandis que la personnalisation du clavier se déroule au travers six onglets. Il est possible de mettre à jour le Firmware dans « Paramètres du périphérique », de sélectionner le taux de transferts ou encore de gérer l’intensité lumineuse ou de Permuter les fonctions des touches.

L’attribution des touches porte bien son nom. Elle permet de mettre en place une nouvelle action à une touche donnée. Les possibilités sont nombreuses allant de l’ouverture d’une application à une commande multimédia en passant par le lancement d’une macro. L’attribution des touches matérielles permet d’enregistrer ce paramétrage dans le clavier si bien qu’il n’est plus nécessaire d’utiliser iCUE par la suite. Il en est de même pour Eclairage matériel. Les effets sont nombreux et variés avec très souvent la possibilité d’apporter sa touche personnelle. Il est aussi possible de tout personnaliser, touche par touche ou par zones. Corsair a la bonne idée de proposer des zones populaires pour les joueurs comme le ZQSD pour l’amateur de FPS ou encore le AZERDF et 1 à 6.

Annoncé à 129,99 €, le K65 RGB Mini vise le haut de gamme.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*