Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Souris Aorus M4, le test complet
Souris Aorus M4
Souris Aorus M4

Souris Aorus M4, le test complet

Aorus M4, à l’usage.

La prise en main est agréable. La main trouve assez facilement sa position. Elle s’utilise en position Claw Grip. En clair, la paume repose légèrement tandis que le pouce, l’annulaire et l’auriculaire assurent les différents mouvements. La surface latérale caoutchoutée propose une texture agréable et efficace pour éviter les risques de glisse.

Souris Aorus M4

Si sa robe profilée lui apporte un style indéniable, elle peut déplaire aux grandes mains car certains clics de boutons involontaires sont possibles.

Les deux boutons du coté du pouce sont bien positionnés. L’accès est naturel et rapide. Par contre, les deux autres  (côté auriculaire) sont inexploitables par ce dernier.

Souris Aorus M4

Lors de manipulation classique, l’annulaire a tendance à s’appuyer sur le corps de la souris pour améliorer la prise en main. Il peut alors cliquer involontairement. Gigabyte est conscient du problème puisque par défaut ils ne sont pas utilisés. A noter également qu’il n’y a pas de repose pouce. Les frottements sont donc présents pour le pouce et l’auriculaire.

La mécanique répond bien. Cette Aorus M4 est agréable en bureautique et avec des logiciels de retouche photo, de montage vidéo et de création 3D. Le bouton du haut offre un réglage rapide du DPI afin de s’adapter aux besoins.  A ses cotés, la molette s’accompagne d’une finition crantée très marquée.  Son « clic » porte sur les graves contrairement à ceux des boutons droit et gauche. Il est par contre dommage que la sélection DPI se face par cycle et non par palier montant ou descendant.

Application Aorus Engine

A ce sujet, de base nous avons quatre profils avec du 400, 800, 1600 et 3200 dpi. Ces valeurs sont modifiables selon les besoins au travers de l’application Aorus Engine. Vous pouvez aussi ajuster le taux de réponse avec au maximum de 1000Hz.

Le RGB est de son coté assez discret. La lumière bénéficie d’une diffusion homogène évitant ainsi les effets de sources ponctuelles. Là encore, il est possible d’apporter sa touche personnelle au travers de l’application RGB Fusion. Les trois zones sont ajustables individuellement.

La partie logicielle est un peu “molle” avec notre configuration. L’interface est moderne avec une ergonomie bien pensée. Sans documentation, il est facile et rapide de trouver son chemin pour ajuster et personnaliser la souris. Il manque cependant du “punch”.

Gigabyte a complété sa gamme de souris Aorus avec l’annonce de la M4.  Grande sœur de la M2, elle se vante d’une conception ambidextre afin de s’adresser à toutes les mains. Son terrain d’épanouissement est le gaming. Ses armes reposent sur une robe relativement sobre avec des lignes simples et élancées. Du RGB est présent, permettant une touche de personnalisation. Sous le capot, l’essentiel est là avec un capteur de 6400 DPI , un processeur ARM 32-bit, de la mémoire embarquée et des  switchs Omron. Le belle se connecte à l’ordinateur en USB et propose huit boutons. Nous l’avons testée…

Passage en revue

Ergonomie
Qualité
Equipement
Prestation / Prix

Les tous les joueurs (droitiers et gauchers)

Résumé : Cette Aorus M4 est une souris gaming haut de gamme pour joueur droitier ou gaucher. Sa mécanique est à la hauteur avec de la mémoire embarquée, un processeur ARM, 6+2 boutons programmables, des Switches Omron et du RGB. Sa prise en main est agréable tandis que son profil élancé plaira aux petites mains. A l’usage, le confort et la précision sont là tout comme des options de personnalisation. Cela concerne sa robe externe au travers du RGB et ses fonctionnalités (boutons programmables, DPI, taux de transfert). Son tarif est cependant un peu élevé à nos yeux. Il est dommage que son câble assez rigide ne soit pas tressé et que 6 boutons sur 8 sont réellement exploitables.

Note de l'utilisateur 4.9 ( 1 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Immerse GH50

Immerse GH50 de MSI, le test complet

Sur le segment des micro-casques pour joueur, MSI propose l’Immerse GH50. Nous ...

Clavier gaming Vigor GK 50 Low Profile de MSI

Vigor GK 50 Low Profile, le test complet

MSI propose avec son Vigor GK 50 Low Profile un clavier mécanique ...

Clavier gaming HyperX Alloy Elite 2

Alloy Elite 2, HyperX signe-t-il le clavier gaming du moment ?

HyperX propose avec son Alloy Elite 2 un clavier mécanique pour joueur. ...