Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Souris M65 RGB Elite de Corsair, le test complet
Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair
Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Souris M65 RGB Elite de Corsair, le test complet

La M65 RGB Elite, les présentations

Corsair a profité de la fin de l’année 2018 pour renouveler une partie de ses souris gamings. Nous avons eu droit à l’annonce de trois nouveautés: la Harpoon RGB Wireless, l’IronClaw RGB et la M65 RGB Elite.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Cette dernière est un modèle haut de gamme positionné juste en dessous des 70 €. Elle vise les joueurs droitiers adeptes des FPS. Nous retrouvons une souris filaire au look profilé dont le châssis est personnalisable. Cela concerne son poids et son aspect avec du RGB.

Comme nous le disions, l’une de ses particularités est de proposer un système de poids réglable.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Il prend la forme de trois petites masses de 6 grammes positionnées sous la souris. Si cet emplacement permet de bien répartir la charge, il n’est pas très accessible.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

De plus, il faut soit un tournevis soit une petite pièce de monnaie pour retirer ces masses et permettre au mulot de passer de 115 grammes à 97 grammes. Comme souvent chez ce constructeur, le design a toute son importance et cette M65 RGB Elite ne déroge pas à cette règle.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Sa robe s‘appuie sur plusieurs matériaux dont un châssis en aluminium. Il s’accompagne d’un revêtement rugueux en latéral et de type soft Touch sur le haut.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

L’ensemble propose une bonne prise en main en évitant les risques de glisse.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Si le noir est de rigueur, du RGB personnalisable est présent à l’arrière, au niveau du logo et au niveau de la molette.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Une LED est également disponible sur le dessus afin d’identifier visuellement le paramétrage DPI à la volée. Les deux boutons du haut sont dédiés à sa gestion avec cinq possibilités différentes. L’un augmente sa valeur et l’autre la diminue. Le paramétrage en cours et visible au travers de la couleur de la LED. Par défaut du rouge indique 800 dpi contre 1500 pour le blanc, 3000 pour le vert, 6000 pour le jaune et 9000 pour le bleu ciel. Tout ceci est naturellement paramétrable au travers de l’application Icue.

Sur la question de l’équipement, nous avons une souris qui ne manque pas de possibilité. Elle dispose de huit boutons programmables dont les classiques droite et gauche, une molette cliquable ou encore les trois boutons latéraux au niveau du pouce.

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Vous retrouvez un bouton Snipper, également appelé « Tireur d’élite ». Son but est de baisser le niveau de DPI et donc la vitesse du mouvement du curseur, afin d’avoir le meilleur ajustement possible pour ne pas manquer un ennemi.

La belle repose sur une mécanique haut de gamme. De type filaire, elle exploite une interface USB 2.0 au travers d’un cordon tressé de 1.8 m. Son capteur optique PMW3391 permet un paramétrage entre 100 et 18 000 dpi. Inutile de préciser qu’à 18 000 dpi, le contrôle du curseur sous Windows 10 est musclé :).

Souris Gaming M65 RGB Elite de Corsair

Ses dimensions sont de 116.5 x 76.6 x 39.2 mm. Elle embarque des switchs Omron garantis pour 50 millions de clics. Enfin, le taux de transfert peut atteindre les 1000 Hz soit 1 ms.

La prise de contrôle passe par l’application maison iCue. Elle permet d’apporter ses propres réglages tout en assurant la maintenance de la souris. Il est possible de mettre à jour son micrologiciel, d’effacer sa mémoire interne, de paramétrer son taux de transferts ou encore d’activer certaines fonctions comme l’amélioration de la précision du pointeur et la prédiction.

Les changements de DPI à la volée sont également personnalisables comme le calibrage de surface.  L’iCUE devient rapidement indispensable pour mettre en place un profil personnel en fonction de ses besoins. De plus, il est téléchargeable dans la souris.

En parallèle au lancement de la Harpoon RGB Wireless, Corsair a également dévoilé les IronClaw RGB et M65 RGB Elite. Dans les deux cas, nous sommes en présence de souris filaires pour joueur. Leur mécanique repose sur un capteur optique 18 000 dpi, des boutons programmables, un rétroéclairage RGB ou encore de la mémoire embarquée. Par contre, elles visent des usages différents. Si la M65 RGB Elite est taillée pour le FPS avec une robe « profilée » , un look racé et quelques fonctions dédiées, l’Ironclaw RGB s’adresse aux amateurs de Moba. Le design, l’aspect et l’ergonomie sont ici différents. [embed width="620"…

Passage en revue

Ergonomie
Qualité
Equipement
Prestation / prix

Un look et de la personnalisation

Résumé : Avec cette M65 RGB Elite, Corsair propose une souris gaming pour droitier adepte des FPS. La belle se vante d’un look sport, profilé et agressif. Son ergonomie permet une bonne prise en main et l’équipement propose une personnalisation poussée. Cela concerne son moteur (DPI), ses huit boutons et son éclairage RGB. Annoncée à 69.99 €, elle dispose du nécessaire pour s’imposer face à la concurrence. Nous avons une seule remarque, elle concerne son système de poids.

Note de l'utilisateur 4.85 ( 1 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier Antec P101 Silent

Boitier P101 Silent, Antec propose vraiment du silence ?

Antec a enrichi sa gamme Performance One avec l’annonce du P101 Silent. ...

SSD WD Black SN750 1 To

SSD WD Black SN750 1 To, le test complet

Western Digital a renouvelé en début d’année sa gamme « phare » ...

Moniteur gaming AOC CQ32G1

Moniteur gaming AOC CQ32G1 du 32 pouces WQHD 144 Hz FreeSync, la bonne affaire ?

AOC propose avec ce AOC CQ32G1 un moniteur gaming à prix compétitif. ...