Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Souris MM711 de Cooler Master, le test complet
Souris MM711 de Cooler Master
Souris MM711 de Cooler Master

Souris MM711 de Cooler Master, le test complet

Souris MM711, à l’usage

Cooler Master annonce des prises en main de type Claw, Palm et Fingertip ce qui n’est pas tout à fait exact. Tout dépend de la taille de votre main. Dans mon cas, le Claw est naturel afin d’avoir la meilleure précision. Le Palm n’est pas possible car ma main englobe totalement la souris. Je la manipule avec le pouce d’un coté et le duo auriculaire et annulaire de l’autre. J’ai du coup un frottement avec le tapis de souris au niveau du pouce et de l’auriculaire.

Souris MM711 de Cooler Master

La légèreté du mulot peut surprendre car avec moins de 60 grammes, elle se manipule facilement et les gestes peuvent être rapides. Son câble participe à cette qualité avec une longueur généreuse pour une souris de bureau. Par contre, attention à la couleur avec notre version « blanche ». Cette couleur est généralisée. Notre MM7A1 s’équipe d’une belle robe à la finition « mat » ce qui ne la rend pas sensible aux traces de doigts et à la lumière. Par contre difficile de se prononcer sur le plus long terme. Est-ce que ce blanc mat perdura avec le temps ?

Souris MM711 de Cooler Master

Sur la question du design il est toujours délicat de se positionner sachant que tous les gouts sont dans la nature. Si certains vont adorer d’autres non et certains seront perdus sans retrouver les codes traditionnels d’une souris gaming. Une chose est certaine, il s’agit d’une vraie prise de risque de la part de Cooler Master. Si ce design permet de rendre cette MM711 originale, il joue aussi sur son poids tout en favorisant la circulation de l’air.

De manière globale, même si cette souris se veut légère, elle se montre robuste lors des manipulations. Le plastique est de qualité et sa conception est solide. Le châssis ne « craque » pas même lors de pression en latéral durant une partie de jeu vidéo musclée. Par contre, elle souffre d’un petit souci. Une forte pression du pouce en latéral déclenche automatiquement un clic de l’un de deux boutons latéraux.

Souris MM711 de Cooler Master

La sensation des clics est agréable en particulier pour les principaux boutons droit et gauche accompagnés de Switch Omrons. Le bruit porte légèrement sur les aiguës.  L’action des deux boutons latéraux est plus mécanique avec un son plus « plastique ». Dans tous les cas, le clic reste ferme et satisfaisant.

Souris MM711 de Cooler Master

Du côté de la molette, elle n’est pas très large mais sa manipulation n’en souffre pas. Son revêtement caoutchouté permet à l’index de l’actionner sans difficulté.  Personnellement, un revêtement plus marqué serait le bienvenu afin de mieux la détecter au toucher. Son fonctionnement est silencieux avec des crans bien marqués.

Le positionnement des boutons secondaires est correct. Il n’y a pas de fausse note avec ma prise en main de type Claw. Par contre, la manipulation du bouton supérieur pour un changement de DPI à la volée demande de fortement plier l’Index ou de reculer la main ce qui n’est pas le meilleur choix lors d’un FPS. Pour les deux boutons latéraux, la pliure du pouce est suffisante.

Le capteur optique PixArt 3389 propose une résolution de 16 000 ppp. Si un tel chiffre impressionne sur le papier, il n’est malheureusement pas vraiment exploitable. A une telle résolution, le contrôle du curseur sur le bureau est mission impossible. Il est heureusement possible de programmer des profils.

Cela passe par l’application MasterPlus. Au travers de cinq onglets, Cooler Master permet de personnaliser sa MM711. Cette touche personnelle concerne de nombreux aspects allant de la robe externe à la mécanique.

Souris MM711 de Cooler Master

L’onglet « Boutons » s’attaque aux actions de ces derniers avec un vaste choix (désactivation, multimedia, DPI, Macro, profil…). Le Cycle DPI n’est pas modifiable.

Souris MM711 de Cooler Master

L’onglet Eclairage s’attaque au RGB avec quelques effets, le choix de la couleur et une customisation de certains paramètres comme la vitesse des LED. Il est possible sur les deux zones de la souris de manière indépendante.

Souris MM711 de Cooler Master

La partie performance s’attaque à la programmation des sept niveaux de sensibilité de la souris, du taux d’échantillonnage USB (125, 250, 500 et 1000 Mhz) ou encore au verrouillage de l’angle et à la distance de décollage toléré. Il y a ici deux possibilités (bas et haut). A cela s’ajoute le réglage de temps de réponse bouton (4 ms à 32 ms par palier de 4 ms) et de la vitesse du double clic.

Souris MM711 de Cooler Master

L’onglet Macro a un nom explicite. Il offre la possibilité de créer des macros et d’enregistrer des actions. Enfin, Profils va s’occuper de transférer dans la souris toute cette personnalisation au travers de cinq profils. Il est possible de les réinitialiser, les renommer et les importer.

Souris MM711 de Cooler Master

Cet utilitaire MasterPlus se montre efficace. L’interface est simple et épurée avec une organisation de l’information naturellement intuitive.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. Son look me fait plus pensé à une souris FUN qu’à une souris gaming….

  2. Lol ! J’adore perso !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

ROG Strix Z590-E Gaming Wi-Fi

ROG Strix Z590-E Gaming Wi-Fi, le test complet

La ROG Strix Z590-E Gaming Wi-Fi est une carte mère Asus destinée ...

Processeur Intel Core Rocket Lake-S

Core i7-11700 vs Ryzen 7 5800X, un test débarque

Un test « précoce » du processeur Intel Core i7-11700 a été ...

Carte mère X570 PG Velocita

X570 PG Velocita, le test complet

ASRock propose, au travers de sa carte mère X570 PG Velocita, une ...