Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Test du clavier Corsair Gaming K70 RGB
Clavier Corsair Gaming K70 RGB

Test du clavier Corsair Gaming K70 RGB

 Clavier Corsair Gaming K70 RGB, le rétroéclairage.

Clavier Corsair Gaming K70 RGB

Le K70 RGB se distingue surtout par la présence d’un rétroéclairage complet et personnalisable quasiment à l’infini. Il incarne le premier périphérique à exploiter l’application « Corsair Utility Engine ». Ce logiciel est un centre de gestion et de configuration du clavier avec la création d’effets d’éclairage, de macros et de réaffectation des certaines touches.

Clavier Corsair Gaming K70 RGB

Clavier Corsair Gaming K70 RGB

Le degré de customisation est vraiment impressionnant puisque chaque touche peut être configurée de manière individuelle aussi bien du côté de l’éclairage que des actions. Il devient possible que la pression d’une d’entre elle déclenche une séquence accompagnée d’un profil d’éclairage spécifique. Le logiciel propose également un module de mises à jour intégré à la fois pour le logiciel et le firmware du clavier. C’est très pratique puisqu’il n’est pas nécessaire de se rendre sur le site du constructeur.

Corsair Utility Engine.

Corsair Utility Engine

Le menu se compose de quatre entrées avec Profils, Actions, éclairage et réglages.

Corsair Utility Engine

Corsair Utility Engine Corsair Utility Engine

Réglages permet d’identifier l’appareil, de le mettre à jour, de désactiver l’éclairage, de choisir la langue et le mode de lancement ou encore le lieu de stockage des profils d’application, des configurer l’OSD (affichage à l’écran).

De son côté, Actions est dédié à la création de macros, de pressions de touche, de raccourcis, de contrôles multimédia, de réglages DPI ou d’affecter des actions à la pression de touches et de gérer des profils et  des sous profils, les modes. Cette possibilité permet de configurer un profil à un jeu en particulier pour bénéficier alors de plusieurs sous profils. Comme nous le voyons les possibilités sont quasi-infinies au point qu’il est impossible de vous présenter de manière complète tout ce que permet le K70 RGB. Voici cependant un rapide exemple de customisation vis à vis du retroéclairage.

Effet 1.

Corsair Utility Engine

Dans l’onglet Profil, nous créons une entrée nommée « GinjFo ». Le clavier passe alors en mode neutre, c’est-à-dire que son éclairage s’éteint. Par défaut, trois groupes de touches sont préprogrammés (ALL/Arrow/WASD.) Il est possible de créer ses propres groupes. Il suffit pour cela de maintenir la touche Ctrl enfoncée, de sélectionner les touches désirées avec un clic gauche de la souris.

Corsair Utility Engine

L’option « Ajouter un groupe » du menu lié à un clic droit ajoute alors un nouveau groupe.

Corsair Utility Engine

Corsair Utility Engine

Dans notre exemple, nous avons sélectionné uniquement les touches multimédia.

Corsair Utility Engine

Pour la suite, nous optons pour le groupe ALL avec comme lumière de base le rouge.

Corsair Utility Engine

Toutes les touches passent en surbrillance  et un clic droit de la souris permet d’attribuer un nouvel éclairage.

Corsair Utility Engine

Nous choisissons Ondulation avec une seule entrée dont la couleur est déterminée par la fonction Edit (vert dans notre cas).

Corsair Utility Engine

Corsair Utility Engine

Vous remarquerez que sur le bas plusieurs options sont possibles pour le déclenchement de l’effet. Nous restons sur « A la pression d’une touche ».

Voici le résultat.

Sympa, non ?

Cet effet peut naturellement être modifié (sélection de toutes les touches et clic droit « modifier éclairage »).

Corsair Utility Engine

Corsair Utility Engine

Corsair Utility Engine

L’ajout d’une nouvelle entrée et d’une nouvelle couleur donnent alors une perception plus précise de l’effet Ondulation. Notez qu’il est aussi possible de paramétrer l’intensité, la vitesse et le temps de l’effet.

Voici le résultat.

Dans cette troisième vidéo, nous avons appliqué plusieurs effets à plusieurs groupes de touches et différentes couleurs.

Corsair propose ici un impressionnant degré de customisation et de personnalisation du clavier. Le logiciel va même plus loin puisqu’il permet de marier les deux si bien que l’affectation d’une macro à une ou plusieurs touches peut déclencher en même temps un effet qui visuellement confirme son activation. Enfin, il est possible de sauvegarder ses créations et de les partager.

Corsair a inauguré une nouvelle ligne de produits à destination des joueurs. Présentée sous la marque Corsair Gaming, elle se compose de périphériques dont le K70 RGB. Le K70 RGB est un clavier dit « mécanique » proposant des Switchs Cherry MX RED capables de reproduire 16,8 millions de couleurs, un processeur ARM 32 bits, des touches multimédia ou encore une finition en aluminium brossé. Sur le papier, le K70 RGB met l’accent sur ses fonctionnalités pour joueurs et son look unique grâce à une partie logicielle permettant de configurer comme bon nous semble son rétroéclairage. GinjFo vous propose ses conclusions au…

Passage en revue

Ergonomie
Frappe
Nuisances sonores
Equipement
Prix

Un must have pour les joueurs !

Résumé : Le K70 RGB de Corsair est un clavier haut de gamme à destination des joueurs. Il bénéficie de matériaux nobles, d’une conception robuste, de touches multimédia dédiées mais surtout de switchs Cherry Red RGB. Son rétro-éclairage est une première avec un degré de personnalisation jamais atteint jusqu’à présent. L’utilisateur a à sa disposition, au travers de l’application CUE, des possibilités quasi-infinies pour customiser son clavier puisque chaque touche peut être configurée de manière individuelle aussi bien du côté de l'éclairage que de ses actions tandis que la création, l’importation et le partage d’effets d'éclairage accompagnent la programmation de macros, la réaffectation des certaines touches, la mise en place de profils. Le K70 RGB est un clavier unique et diablement efficace. Il est annoncé à 170 €, un tarif conséquent mais justifié devant l’innovation qu’il propose. Il n’est pas seulement un bel objet, c’est une belle réussite signée Corsair Gaming !

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Après des test de la communauté, il a été trouvé qu’au lieu des 256 niveaux d’intensité des LEDs annoncées par Corsair, ce qui collerait avec le nombre de 16,8 millions de combinaisons (3 leds, 256 au cube), il ne s’agirait que de 8 niveaux d’intensité, ce qui mènerait à un nombre de “seulement” 512 combinaisons.

    Le problème serait un problème de hardware, et donc non résolvable par une mise à jour du firmware. La publicité qui semble mensongère de Corsair se retrouve dans l’article, mais il serait plus intérressant de donner les vrais nombres.

    Lien d’un post sur les forums Corsair qui montre le problème (très détaillé et en anglais) : http://forum.corsair.com/forums/showthread.php?t=133172

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*