Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Test du clavier gaming Ripjaws KM780 RGB de G.Skill
Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Test du clavier gaming Ripjaws KM780 RGB de G.Skill

Clavier gaming Ripjaws KM780 RGB

Il n’est pas simple de s’attaquer aux segments des claviers pour joueurs car les besoins sont particuliers. A cela s’ajoute la nécessité de proposer aussi l’essentiel pour un usage classique afin de ne pas limiter le champ d’exploitation et de se retrouver sur un marché de niche.

Le Ripjaws KM780 est un nouveau prétendant au titre. Il est signé G.Skill. Il adosse une lourde responsabilité puisqu’il incarne le premier clavier pour joueur de ce constructeur.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Son positionnement vise le haut de gamme avec une fiche technique alléchante. Le design surfe sur la vague « Transformer » avec des courbes anguleuses et une marque de fabrique que nous détaillerons un peu plus bas dans cet article.

Le Ghosting est un terme désignant un phénomène peu apprécié par les joueurs qui sont adeptes de combinaisons de touches pour déclencher une action. Un clavier dit « gaming » a l’obligation de répondre à cette pratique sans l’apparition de symptômes bizarres. Par exemple, une combinaison OPK peut se transformer en OP si le K a été « Ghosted ». Il y a aussi la possibilité de touches qui ne semblent plus fonctionner ou qui fonctionnent sans avoir été sollicitées. Un clavier gaming disposant d’un Anti-Ghosting propose souvent cette technologie sur certaines touches particulières, généralement celles utilisées dans les jeux comme le célèbre block QSDZ et celui des flèches de direction. Il peut donc être concerné par les symptômes énumérés plus haut. Selon Corsair, ce n’est pas le cas ici.

Le N-Key Rollover est un terme désignant le nombre de touches (N) sur lesquelles vous pouvez appuyer simultanément sans qu’une seule ne soit oubliée. Le nombre N est ici de 104, les possibilités sont donc énormes.

Nous sommes devant un clavier dit mécanique. Ses touches profitent de Switch Cherry MX Brown. Il dispose d’un rétro-éclairage complet RGB, d’un anti-Ghosting, du Full N-Key Rollover ou encore de touches dédiées Macro, profils et multimédia tandis que son équipement propose un stockage interne pour l’enregistrement de macro, deux Jacks Audio (entrée audio et sortie micro), d’un port USB et d’un repose poignet amovible.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Le bundle n’est pas en reste avec un boite où des touches rouges permettent de personnaliser sa prise en main afin d’être le mieux armé lors d’une partie de jeu vidéo.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Tout ce petit monde est rassemblé autour d’une coque soignée.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Le Ripjaws KM780 est disponible dès à présent. Il se positionne entre 160 et 170 € avec une garantie de deux ans.

G.Skill a décidé de faire une entrée remarquée sur le segment des périphériques pour les joueurs avec sa gamme Ripjaws. Après avec mis à l’épreuve la souris MX780 RGB, vous pouvez relire notre dossier ici -  Test de la Ripjaws MX780, la première souris gaming signée G.Skill -. Nous nous sommes intéressés au Ripjaws KM780 RGB. Résolument haut de gamme, ce clavier se présente avec un look racé, des touches dédiées, un rétro-éclairage personnalisable, des fonctionnalités uniques ou encore une mécanique de touche reposant sur des Cherry MX Brown. Le Ripjaws KM780 a de quoi séduire sur le papier mais…

Passage en revue

Ergonomie
Frappe
Nuisances sonores
Equipement
Prix

Résumé : Le Ripjaws KM780 RGB est le premier clavier gaming G.Skill. Etonnant et de type mécanique, il propose un look racé, une finition de qualité (aluminium, revêtement soft touch) et un équipement plus que complet avec des touches dédiées multimédia, macros et modes, un jeu de 10 touches supplémentaires de forme et couleur différents, des prises jack audio (audio-in, micro-out) ou encore un port USB. Son éclairage RBG touche par touche offre un niveau de customisation poussé aux possibilités quasi infinies tandis que la présence de Switch Cherry MX lui apporte une frappe franche et assurée. Massif et présent, il bénéficie d’une bonne assise avec une ergonomie travaillée. Hormis un logiciel de paramétrage qui mérite d’évoluer, nous n’avons aucun reproche particulier. Le Ripjaws KM780 RGB est une vraie réussite. Annoncé entre 160 et 170 €, il s’adresse aux utilisateurs exigeants à la limite des joueurs professionnels.

Note de l'utilisateur 2.9 ( 16 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

5 plusieurs commentaires

  1. Super test ! J’hésite actuellement entre celui ci et le Corsair Stafe RGB MX silent et je ne sis pas le quelle choisir :/ Aurais – tu une préférence toi qui a tester les 2 clavier ?

    • Hello clément.
      Dure question. Personnellement moi choix se porterait sur le Strafe RGB MX en raison de son silence et de mon activité principale d’écriture sur GinjFo. Pour du gaming, le KM780 RGB est bien mieux armé avec son look et ses fonctionnalités. Il serait à mettre en compétition avec le K70 RGB de Corsair.

  2. Pour moi en tout cas une chose est sûre, je ne mettrais jamais 170 euros dans un clavier, aussi bon soit-il ! Le « meilleur » clavier à mon goût, c’est le DELL multimédia USB slim…
    http://www.hafeezcentre.pk/ads_images/1293791840_su57/hc134668180430.jpg

  3. Perso j’ai pris le Strafe RGB silent et j’ai été assez decu car il est trop incliné vers le haut pour mon poignet et le repose poignet fait que j’ai l’impression de glisser.

    Question inclinaison le GSKILL a l’air plus « plat », est ce que tu confirmes cette impression ?
    Sur le repose poignet, vois tu des sensations différentes
    Je viens d’un g510 que j’utilise avec le repose poignet sans pattes d’inclinaison 🙂

    Super test en tout cas ! il n’y en a pas beaucoup en FR sur ce clavier.

    Merci !

    Les photos sont de qualités !

  4. J’ai un clavier KM780 rgb, tout neuf… je tape cette réponse avec… belle mécanique, belle construction, mais malheureusement, les touches en français sont décevantes ; les lettres sur les touches sont de petite taille et les symboles et caractères accentués quasi illisibles avec le rétro-éclairage. A comparer avec les photos de la version anglaise, c’est beaucoup plus petit. Je dois donc éclairer ce clavier rétro-éclairé pour taper avec. Par ailleurs, le bord plastique transparent du rétro éclairage, joli avec les couleurs, rajoute à la confusion lors de l’utilisation du clavier. Un clavier à réserver à un usage strictement « gamer », et gamer avec beaucoup de son pour couvrir le bruit du clavier !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

kit Trident Z Neo F4-3600C16D-32GTZN

Trident Z Neo 32GB (2x16GB) DDR4-3600MHz CL16, review en vidéo

A l’occasion du lancement des Ryzen 3000 series, G.Skill a dévoilé une ...

Aorus NVMe Gen4 SDD (500 Go) de Gigabyte

Aorus NVMe Gen4 SSD 500 Go, le test complet

La gamme de SSD Aorus NVMe Gen4 de Gigabyte s’est récemment enrichie ...

Watercooling AIO Liquid Freezer 2 d’Arctic

Watercooling AIO Liquid Freezer 2 d’Arctic, du brutal à petit prix ?

Arctic propose au travers du Liquid Freezer 2 un Watercooling AIO ayant ...