Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Test du clavier gaming Ripjaws KM780 RGB de G.Skill
Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Test du clavier gaming Ripjaws KM780 RGB de G.Skill

Clavier gaming Ripjaws KM780 RGB – logiciel

Le paramétrage et la personnalisation du clavier demandent l’installation d’une application à télécharger sur le site du constructeur. Une fois le clavier branché et l’installation du logiciel de contrôle accomplie, une recherche du firmware a lieu afin de procéder à une mise à jour si cela est nécessaire.

L’application propose une interface claire et assez intuitive. Cependant, la mise en place d’effets lumineux ou encore de mode est un peu déroutant aux premiers essais.

Deux menus principaux définissent le paramétrage avec d’un côté les Macros et de l’autre les profils d’éclairage (Lighting Profile). Il est nécessaire pour pouvoir appliquer un effet (personnalisé ou non) de créer l’effet même si ce dernier existe d’origine.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Lighting Profiles propose quatre effets de base (Wave, Rippple, Reactive et Breating). Une fois le choix fait, il faut dans le champ Name créer un profil, Wave GinjFo dans notre exemple.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Il est alors possible de l’appliquer dans l’onglet Lighting (effect Lighting).

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Chaque Macro peut s’accompagner d’un mode avec un total de trois modes différents activables par des touches dédiées sur le clavier.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Là encore, les trois modes passent par la création d’un profil de mode qui sera enregistré dans la mémoire interne du clavier en cliquant sur « Save to device Memory ».

Pour paramétrer un mode, il faut lui donner un nom (Mode GinjFo dans notre exemple) et l’associer à l’une des trois touches dédiées M1, M2 ou M3. Un mode accepte des options de personnalisation à plusieurs niveaux accessibles au travers des onglets « Customize », « Setting » et « Lighting ».

Customize permet d’assigner à chaque touche une fonction. Elle peut être de nature « multimédia », « macro » ou encore une fonction de la souris ou  permettre de lancer une application.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Setting de son coté donne la main sur plusieurs caractéristiques « mécaniques » du clavier comme la valeur du Polling Rate (125, 250, 500 et 1000 MHz), le N-Key Rollover ou encore le délai de répétition tandis que Lighting apporte les effets lumineux programmés par avance et la gestion de la luminosité de l’éclairage.

Une fois enregistré dans la mémoire du clavier, chaque mode est instantanément actif lors de la sélection d’une des trois touches M1, M2, M3.

Clavier G.Skill Ripjaws KM780 RGB

Voici en vidéo quelques résultats autour des effets lumineux.

G.Skill a décidé de faire une entrée remarquée sur le segment des périphériques pour les joueurs avec sa gamme Ripjaws. Après avec mis à l’épreuve la souris MX780 RGB, vous pouvez relire notre dossier ici -  Test de la Ripjaws MX780, la première souris gaming signée G.Skill -. Nous nous sommes intéressés au Ripjaws KM780 RGB. Résolument haut de gamme, ce clavier se présente avec un look racé, des touches dédiées, un rétro-éclairage personnalisable, des fonctionnalités uniques ou encore une mécanique de touche reposant sur des Cherry MX Brown. Le Ripjaws KM780 a de quoi séduire sur le papier mais…

Passage en revue

Ergonomie
Frappe
Nuisances sonores
Equipement
Prix

Résumé : Le Ripjaws KM780 RGB est le premier clavier gaming G.Skill. Etonnant et de type mécanique, il propose un look racé, une finition de qualité (aluminium, revêtement soft touch) et un équipement plus que complet avec des touches dédiées multimédia, macros et modes, un jeu de 10 touches supplémentaires de forme et couleur différents, des prises jack audio (audio-in, micro-out) ou encore un port USB. Son éclairage RBG touche par touche offre un niveau de customisation poussé aux possibilités quasi infinies tandis que la présence de Switch Cherry MX lui apporte une frappe franche et assurée. Massif et présent, il bénéficie d’une bonne assise avec une ergonomie travaillée. Hormis un logiciel de paramétrage qui mérite d’évoluer, nous n’avons aucun reproche particulier. Le Ripjaws KM780 RGB est une vraie réussite. Annoncé entre 160 et 170 €, il s’adresse aux utilisateurs exigeants à la limite des joueurs professionnels.

Note de l'utilisateur 2.9 ( 16 votes)

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

5 plusieurs commentaires

  1. Super test ! J’hésite actuellement entre celui ci et le Corsair Stafe RGB MX silent et je ne sis pas le quelle choisir :/ Aurais – tu une préférence toi qui a tester les 2 clavier ?

    • Hello clément.
      Dure question. Personnellement moi choix se porterait sur le Strafe RGB MX en raison de son silence et de mon activité principale d’écriture sur GinjFo. Pour du gaming, le KM780 RGB est bien mieux armé avec son look et ses fonctionnalités. Il serait à mettre en compétition avec le K70 RGB de Corsair.

  2. Pour moi en tout cas une chose est sûre, je ne mettrais jamais 170 euros dans un clavier, aussi bon soit-il ! Le « meilleur » clavier à mon goût, c’est le DELL multimédia USB slim…
    http://www.hafeezcentre.pk/ads_images/1293791840_su57/hc134668180430.jpg

  3. Perso j’ai pris le Strafe RGB silent et j’ai été assez decu car il est trop incliné vers le haut pour mon poignet et le repose poignet fait que j’ai l’impression de glisser.

    Question inclinaison le GSKILL a l’air plus « plat », est ce que tu confirmes cette impression ?
    Sur le repose poignet, vois tu des sensations différentes
    Je viens d’un g510 que j’utilise avec le repose poignet sans pattes d’inclinaison 🙂

    Super test en tout cas ! il n’y en a pas beaucoup en FR sur ce clavier.

    Merci !

    Les photos sont de qualités !

  4. J’ai un clavier KM780 rgb, tout neuf… je tape cette réponse avec… belle mécanique, belle construction, mais malheureusement, les touches en français sont décevantes ; les lettres sur les touches sont de petite taille et les symboles et caractères accentués quasi illisibles avec le rétro-éclairage. A comparer avec les photos de la version anglaise, c’est beaucoup plus petit. Je dois donc éclairer ce clavier rétro-éclairé pour taper avec. Par ailleurs, le bord plastique transparent du rétro éclairage, joli avec les couleurs, rajoute à la confusion lors de l’utilisation du clavier. Un clavier à réserver à un usage strictement « gamer », et gamer avec beaucoup de son pour couvrir le bruit du clavier !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Watercooling AIO Liquid Freezer 2 d’Arctic

Watercooling AIO Liquid Freezer 2 d’Arctic, du brutal à petit prix ?

Arctic propose au travers du Liquid Freezer 2 un Watercooling AIO ayant ...

Fauteuil gamer AKRacing Master Pro

AKRacing Master Pro, le test complet

Le Master Pro se présente comme une vitrine du catalogue d’AKRacing. Ce ...

Moniteur gaming ROG Swift PG35V d’Asus

Moniteur gaming ROG Swift PG35V d’Asus, une immersion convaincante ?

Avec le ROG Swift PG35V, Asus propose aux joueurs PC un moniteur ...