Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Test MM730, une souris gaming “ultra légère” signée Cooler Master
Souris MM730 de Cooler Master
Souris MM730 de Cooler Master

Test MM730, une souris gaming “ultra légère” signée Cooler Master

Cooler Master décline sa souris MM731 en version filaire au travers de la MM730. La belle conserve les atouts de sa grande sœur tout en s’armant d’une mécanique haut de gamme.

Annoncée au prix public conseillé de 69 € TTC, elle s’arme d’un capteur PixArt 3389, de six boutons, de switchs optiques et d’un rétroéclairage RGB. Ses arguments sont multiples dont un poids « plume » censé optimiser la prise en main et les usages, de quoi conquérir peut-être le cœur de certains joueurs. Nous l’avons testée durant plusieurs jours en bureautique, retouche photo et jeux vidéo.

Souris MM730 de Cooler Master

Est-elle performante, précise et efficace ? Verdict !

Souris MM730, les présentations.

Cette MM730 est une souris filaire visant principalement les PCtistes. Son équipement comprend six boutons, un capteur PixArt 3389 capable d’assurer une résolution du 16 000 dpi et du 400 IPS. Ses switchs principaux optent pour de l’optique.

Souris MM730 de Cooler Master

L’un des ses principaux arguments est son poids avec 48 grammes sur la balance. Il est possible grâce à une structure mariant plastique, caoutchouc et du PTFE.  Notre version propose une jolie robe blanche et gris souris (référence MM-730-WWOL1).

Souris MM730 de Cooler Master

Ce duo apporte de la légèreté tout en soulignant deux zones RGB distinctes mais synchronisées sur les effets. La première concerne la molette et la seconde le logo de la marque présent sur son dos. Nous retrouvons un mulot élancé et assez imposant en raison de ses dimensions de 122.3 X 69 mm pour une hauteur de 39,1mm.

Souris MM730 de Cooler Master

Du coté du bundle, nous avons une notice d’utilisation et un jeu de grips. A coller sur la souris, ils proposent une meilleure adhérence, un environnement probablement plus efficace pour du gaming intensif.

Souris MM730 de Cooler Master

Au total, six boutons sont disponibles avec les classiques droit et gauche, une molette cliquable, deux boutons latéraux au niveau du pouce de la main droite et un bouton sous la souris pour un changement de dpi à la volée.

Souris MM730 de Cooler Master

A noter que les switchs optiques concernent les deux boutons principaux.  Leur durée de vie est de 70 millions de clics. Les micro-commutateurs optiques exploitent la lumière afin de proposer une action quasi instantanée. En outre, l’absence de pièces mobiles signifie des APM plus élevés avec beaucoup moins d’usure. Cooler Master précise également l’utilisation d’un encodeur optique, qui utilise une source lumineuse au lieu de pièces mobiles pour les capacités de défilement de la molette.

Souris MM730 de Cooler Master

La souris assure sa glisse à l’aide de patins PTFE et se connecte à un PC via un câble USB particulièrement flexible de 1.8m. Gainé, sa conception en fibre lui assure une grande souplesse de quoi limiter les risques d’accroches et de changements involontaires de direction de la souris. Sur un bureau, il s’adapte à son environnement sans avoir besoin d’intervenir manuellement pour lui donner une certaine forme.

Souris MM730 de Cooler Master

Son capteur est capable de proposer une résolution de 16 000 dpi tout en permettant un changement de résolution à la volée avec par défaut du 400, 800, 1 200, 1600, 3200, 6400 et 16000 dpi. Ces valeurs sont ajustables via une application sous Windows. La position du capteur n’est pas au centre mais vers l’avant.

La distance de soulèvement réglable est de 2 mm environ tandis que le taux d’interrogation peut être réglé par voie logiciel à 125, 250, 500 ou 1000 Hz.

MM730, à l’usage

Comme nous l’avons vu, cette MM730 s’accompagne de plusieurs options de personnalisation. Tout se déroule au travers d’une application sous Windows, le MasterPlus+. Il s’agit d’un Hub de contrôle unifié pour de nombreux périphériques Cooler Master. Dès son lancement, le logiciel vérifie si une mise à jour de firmware est disponible et propose son installation si c’est le cas.

Souris MM730 de Cooler Master

Le premier onglet (boutons) propose d’ajuster les actions des différents boutons. Il est possible d’agir sur le clic droit, la molette de défilement et les deux boutons latéraux.

Souris MM730 de Cooler Master

L’onglet performance propose des options pour ajuster le taux d’échantillonnage USB, le verrouillage de l’angle, la distance de décollage, la vitesse du double clic ou encore les 7 profils DPI. Par défaut, la souris fonctionne avec une résolution de 1200 dpi ce qui est suffisant sous Windows 11 avec un écran de 27 pouces en 1440p. Pour du gaming, il va falloir jouer sur ce paramètre et les choses se compliquent car le bouton de changement est situé sous la souris. Il faut donc la retourner ce qui n’est pas pratique. En pleine partie de FPS, il est difficile d’imaginer cette manipulation pour baisser le DPI afin d’avoir plus de précision en mode snipeur puis de refaire la même procédure avant un combat rapproché nécessitant de la vitesse.

Je vous conseille de rapidement modifier la fonction du clic de la molette en lui programmant soit un « dpi+ », un « dpi- » ou un changement de profil pour plus d’efficacité. Ce dernier permet d’obtenir immédiatement le bon paramétrage DPI. Il n’est pas nécessaire de le rechercher parmi les 7 modes présents. Personnellement, je trouve que l’opération est plus délicate avec les boutons latéraux au niveau du pouce. En pleine partie, ce doigt a tendance à bouger dans sa zone d’action et un clic par inadvertance peut avoir lieu.

Souris MM730 de Cooler Master

L’onglet éclairage s’attaque au RGB des deux zones distinctes. Plusieurs effets et couleurs sont proposés ainsi que différents paramètres d’ajustement. A noter qu’il est possible d’éclairer chaque zone d’une couleur différente bien qu’elle soit synchronisée sur les effets.

Enfin, les deux derniers onglets s’attaquent à l’enregistrement et à la gestion des macros et des différents profils utilisateur.

Souris MM730 de Cooler Master

A l’usage, cette MM730 offre une incroyable légèreté. C’est une qualité surtout avec un usage de plusieurs heures par joueur. Elle demande cependant un temps d’adaptation car 48 grammes ce n’est pas lourd. Du coup, elle se déplace facilement.

Je le précise souvent mais personnellement je préfère une souris assez lourde (100 grammes voire plus). J’ai du ici m’adapter car elle glisse sans effort. De plus, sa forme ergonomique et sa faible courbure favorisent le Palm et le  Claw Grip. J’ai naturellement adopté ce dernier en raison de son faible poids et de sa surface native assez lisse. Le pouce et l’auriculaire deviennent une pince pour d’avantage de précision.

Souris MM730 de Cooler Master

Par contre en bureautique et plus particulier en surf ma main a tendance a se reposer ce qui permet des déplacements sans grands efforts. Pour résumer et à l’image de la sa grande sœur la MM731, je l’utilise au travers d’une prise en main de type Palm Grip en bureautique tandis que le Claw Grip devient évident en gaming. Le pilotage avec le pouce, l’auriculaire et l’annulaire en FPS est plus efficace en précision et vitesse. Le pouce et l’auriculaire frottent cependant sur le tapis.

Concernant ses performances, son capteur PixArt 3389 est efficace. Il se montre réactif tout en offrant une importante sensibilité. Par contre, la position du capteur n’est pas optimale car avec un poids plume, j’ai tendance à lever la souris en pleine action. Du coup, même si la distance d’action est de 2mm au maximum, la position du capteur vers l’avant rend cette distance trop courte et je perds le contrôle…pas top en FPS.

La molette est agréable avec un revêtement accrocheur. En rotation, la résistance est légère avec des crans marqués. Les clics droit et gauche sont efficaces mais audibles (son portant sur les aigus). Les switchs optiques font leur travail avec du répondant au travers d’une longueur de course classique. Du moins, elle n’a pas chamboulé mes habitudes.

MM730, conclusion

Bilan
Ergonomie
Equipement
Equipement
Prestation / Prix
Résumé

Cooler Master propose au travers de cette MM730 une souris ultra légère. Son argument est sans contexte son poids sous la barre des 50 grammes. Elle profite d’une conception soignée et d’une belle mécanique en particulier du côté de son capteur et de ses switchs optiques. A l’usage, elle est facilement à manipuler avec une glisse de qualité.

Son équipement répond aux besoins du gaming mais la position du bouton du changement de dpi à la volée n’est pas adaptée. Son éclairage RGB propose l’essentiel, de quoi la remarquer sur un bureau.

Ce bilan positif s’accompagne d’un tarif conséquent de 69 €. Le positionnement est donc haut de gamme pour une conception au final s’appuyant fortement, pour limiter le poids, sur du plastique. La robe épurée de notre version blanche/grise lui assure une place de choix dans différents environnements comme un Setup dédié aux jeux, à la création ou encore à la bureautique. Sa polyvalence est l’une de ses qualités mais elle s’adresse malheureusement qu’aux droitiers…

4.3

Coup cœur GinjFo

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Boitier Mini-ITX Q58 de Lian Li

Test Q58 de Lian Li, du Mini-ITX équipé de quatre panneaux latéraux

Test du Q58 de Lian Li un petit boitier Mini-ITX regorgeant d’astuces et capable de prendre en charge un configuration gaming.

Watercooling AIO MasterLiquid PL240 Flux de Cooler Master

MasterLiquid Flux, Cooler Master annonce des Watercooling AIO orientés performance

Cooler Master complète sa gamme de Watercooling AIO avec l’annonce des MasterLiquid Flux. Ces solutions sont axées sur les performances.

Alimentation ATX Hyper White 600 Watts de Cooler Master

Alimentation Hyper White, Cooler Master se positionne sur l’entrée de gamme avec du noir

Cooler Master est à l’origine de nouvelles alimentations ATX, les Hyper White. Certifiées 80Plus, elles visent l’entrée de gamme.