Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Claviers-Souris / Test : Souris Logitech MX 1000
Technologie laser et batterie Lithium ion

Test : Souris Logitech MX 1000

Nous nous sommes procurés la MX 1000 LASER de chez Logitech, première souris à avoir utilisé la technologie laser, afin d’en faire une brève présentation.

Comme à son habitude Logitech nous présente ici un produit extrêmement bien fini, les matériaux sont de qualité et l’ergonomie est parfaite (à condition d’être droitier).

MX100 profil gaucheMX1000 Face arriere

Sa technologie laser permet un traitement de l’image de 5.8 mégapixels par seconde. De plus la MX 1000 intègre la technologie Fast RF qui lui confère un taux de transfert de données sans fil (6 Kb/s) identique à celui d’une souris filaire connectée en USB, soit 2.5 fois plus rapide qu’une souris sans fil RF.

Nous trouvons donc sur cette souris au niveau du pouce 1 bouton pour passer à la page suivante, 1 bouton pour passer à la page précédente, 1 bouton d’accès aux pages.

Bouton pouce gauche de la MX1000

Au niveau de la roulette qui, elle-même, est bi directionnelle (défilement des ascenseurs verticaux et horizontaux) et possède une fonction zoom, nous trouvons les boutons de défilement verticaux et horizontaux des ascenseurs.

Roulette bidirectionnelle

Tous ces boutons sont configurables à souhait grâce au logiciel SetPoint que nous connaissons déjà (voir notre test sur l’ensemble clavier/souris S510).

Notre MX 1000 a été immédiatement reconnue en lieu et place de la LX5 fournie dans ce pack.
SetPoint nous permettra non seulement d’attribuer d’autre tâches aux différent boutons si vous le souhaitez mais permettra de configurer à souhait la sensibilité du déplacement du curseur et de paramétrer l’accélération de votre souris.
Il permettra aussi de vérifier votre niveau de charge de la batterie.

Logiciel Logitech Setpoint Capture 1

Logiciel Logitech Setpoint Capture 2

Logiciel Logitech Setpoint Capture 3

En effet, exit les piles rechargeables qui sont avantageusement remplacées par une batterie lithium-ion qui confère à la MX 1000 une autonomie de plusieurs semaines.

Afin de l’économiser au mieux, cette dernière est automatiquement coupée au bout de 8 secondes d’inactivité et pour une période plus longue de non utilisation, un interrupteur on/off  sur le dessous permettra de mettre définitivement hors tension la souris.

nterrupteur on/off  de la MX1000

Tandis qu’un indicateur de charge de la batterie situé sur le dessus se mettra à clignoter lorsqu’il ne restera plus que 7 à 10 jours d’autonomie pour notre rongeur.

indicateur de charge de la MX1000

Bien entendu un socle, non moins esthétique, faisant office de base RF, est fourni pour recharger les accus de notre brave mulot.

base RF de la MX1000

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*