Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / Eclairage d’ambiance (RGB, aRGB) / Test iCUE LC100 de Corsair, sculpter la forme de son éclairage RGB
iCUE LC100 de Corsair
iCUE LC100 de Corsair

Test iCUE LC100 de Corsair, sculpter la forme de son éclairage RGB

Corsair propose au travers du Kit iCUE LC100 des Mini Triangles RGB afin d’illuminer son matériel PC. Les neuf panneaux d’éclairage interconnectés offrent une personnalisation poussée.

Il est possible d’agir sur chaque LED, de choisir des effets, des couleurs mais également de construire ses propres figures géométriques. Le tout s’accompagne d’un contrôleur Lighting Node PRO afin de prendre la main sur Windows. Le système va encore plus loin puisqu’un kit d’extension permet de profiter non pas de 9 triangles mais de 18 panneaux soit un total de 162 LED.

iCUE LC100 de Corsair

A l’usage, l’iCUE LC100 propose-t-il une nouvelle approche pour mettre en avant sa configuration, son PC et ses composants ? Le montage et la personnalisation sont-ils simples et rapides ?

iCUE LC100, les présentations

Le RGB a pris une importance considérable depuis quelques années. Nous le retrouvons sur quasiment tous les composants de nos PC. Cela va du boitier à la carte graphique en passant par la carte mère, les SSD, la mémoire vive ou encore le ventirad et les Watercooling. Il a également trouvé son chemin vers les périphériques comme les claviers, les souris, les moniteurs et les casques audio.

iCUE LC100 de Corsair

Avec le lancement de l’iCUE LC100, Corsair va un peu plus loin. Il s’agit d’un produit pensé et dédié uniquement au RGB.

A l’image des bandes LED, nous retrouvons un produit équipé de LED pour proposer un éclairage au multiples couleurs et effets. Comme nous allons le voir, ils peuvent être personnalisés, synchronisés ou encore associés à des événements de sa machine.

iCUE LC100 de Corsair

L’iCUE LC100 se présente sous la forme d’un kit. L’offre se compose d’un ensemble de démarrage composé de neuf triangles RGB et d’un contrôleur Lighting Node PRO.

iCUE LC100 de Corsair

Le second kit est une extension avec uniquement neuf panneaux lumineux.

iCUE LC100 de Corsair

Chaque panneau prend la forme d’un triangle équilatéral de 4.5 cm de côté. En plastique, nous retrouvons une structure en deux parties. La base est noire tandis que la partie supérieure est blanche.

iCUE LC100 de Corsair

Chaque triangle dispose, sur deux de ses cotés, de connecteurs assurant le dialogue et l’alimentation.

iCUE LC100 de Corsair

Magnétique, la connexion utilise un petit « tube ». Corsair parle de connecteurs à profils bas de 4 mm. Nous avons aussi deux connecteurs de 5.5 mm.

iCUE LC100 de Corsair

Ils jouent le rôle de charnière pour articuler les panneaux (90°) au niveau d’un coin et d’un angle.

L’ensemble se manipule de manière très simple. Les triangles se fixent immédiatement les uns aux autres. Les possibilités de figures ne sont limitées que par le nombre de triangle.

iCUE LC100 de Corsair

Il est possible d’utiliser une surface plane en acier comme le plateau à carte mère d’un boitier ou travailler dans l’espace en utilisant par exemple le bloc d’alimentation ou la cage d’alimentation si votre boitier dispose d’une architecture compartimentée.

iCUE LC100 de Corsair

Le premier triangle (triangle principal) est équipé d’un SATA et d’un câble aRGB à connecter à l’un des deux ports du contrôleur Lighting Node PRO. Ces panneaux peuvent être montés horizontalement ou verticalement. Le système utilise de la basse tension si bien que la manipulation n’est pas dangereuse mais attention.

Corsair précise qu’il faut absolument s’assurer que tous les connecteurs sont exempts de tout corps étranger/débris.

« Ne fixez aucun autre objet métallique sur les connecteurs et/ou les triangles du LC100 lorsqu’il est sous tension. »

Au kit de démarrage s’associe un second kit dit d’extension. Il permet d’ajouter 9 autres triangles. Deux approches sont possibles. Vous pouvez travailler avec une seule structure géométrique composée de 18 panneaux ou mettre en place deux figures de 9 panneaux.

Dans le premier cas, un seul triangle principal doit être connecté au contrôleur. Le second est seulement utilisé pour assurer un renfort d’alimentation à l’ensemble. En sachant que chaque panneau s’équipe de 9 LED, le système final se compose de 162 LED.

A noter que le kit d’extension fonctionne sans problème avec les contrôleurs Corsair

  • Commander Core XT
  • Commander Pro.

Il peut du coup prendre place dans le dernier boitier de la marque, l’iCUE 5000T RGB.

iCUE LC100

Dimensions – Mini Triangle 45.3mm x 39.3mm x 7.8mm
Amperage 1.25A
Tension 5V
Connexion USB 2.0 9-pin
Connecteur RGB 3-pin
Alimentation SATA
Compatible contrôleur Corsair COMMANDER CORE XT
COMMANDER PRO
Lighting Node PRO
Garantie 2 ans

 

Le kit iCUE LC100 de démarrage est annoncé au prix recommandé de 119,90 € contre 94,90 € pour le kit d’extension. Attention, l’identification sur la boite n’est pas simple entre les deux versions. Elle est précisée sur le bas à gauche avec les mentions Vignette Kit de démarrage et Vignette kit d’extension.

iCUE LC100, à l’usage.

Pour la mise en place, il n’y a rien de compliqué. L’utilisation d’une connexion magnétique entre chaque triangle facilite les manipulations et les modifications. L’usage de basse tension permet d’agir avec le système allumé, histoire d’observer immédiatement les changements.

iCUE LC100 de Corsair

Il faut juste s’assurer de la bonne orientation de chaque triangle. Ils peuvent se connecter sur seulement deux cotés. Nous avons utilisé les deux kits de différentes manières: dans un boitier avec deux entités différentes et au niveau d’un bloc d’alimentation.

iCUE LC100 de Corsair

Les possibilités sont nombreuses puisqu’il est possible d’agir sur la forme de la figure et son orientation (verticale ou horizontale ou les deux). L’utilisation à la verticale fonctionne mais, personnellement, je trouve que la fixation mériterait d’être un peu plus forte.

A l’usage, le rendu est de qualité. Le RGB de chaque triangle est assuré par neuf LED . Nous avons une diffusion homogène de la lumière.

iCUE LC100 de Corsair

Les effets spots sont limités ce qui adoucit l’éclairage et permet de mettre en place « des ambiances » au cœur de sa machine. La fabrication est de qualité. Chaque triangle se montre solide à la manipulation et l’ensemble laisse en sentiment de solidité appréciable.

J’ai cependant remarqué qu’avec les formes circulaires un cercle obscur est créé. Le cliché suivant le montre au centre.

iCUE LC100 de Corsair

Tous les coins de chaque triangle ne sont pas éclairés.

La personnalisation du RGB est assurée par l’application iCUE.  Elle assure le dialogue avec le contrôleur Lighting Node PRO connecté à une en-tête USB 2.0 de la carte mère.

iCUE LC100 de Corsair - Application iCUE

A l’ouverture, elle demande de configurer les deux canaux d’éclairage. Il n’y a rien de compliqué puisqu’il suffit seulement de choisir Triangles d’accentuation LC100.

Par contre, pour chaque canal il est nécessaire de préciser le nombre de triangles constituant la chaine RGB. Dans notre cas, nous avons mis en place deux structures géométriques indépendantes constituées chacune de neuf triangles et connectées aux canaux 1 et 2 du contrôleur.

iCUE LC100 de Corsair - Application iCUE

Une fois cette opération faite, nous retrouvons deux entrées par canal avec Canal d’éclairage et Eclairage matériel. La différence est que pour la seconde la personnalisation est conservée. En clair, elle sera active sans que l’application iCUE soit lancée.

iCUE LC100 de Corsair

L’interface est intéressante car elle permet de créer visuellement parlant la figure souhaitée.

iCUE LC100 de Corsair

Chaque triangle ajouté s’accompagne d’une petite icône de rotation afin de l’orienter.

L’iCUE LC100 offre des options d’éclairage quasiment infinies. Car il est possible de travailler triangle par triangle, par effet miroir ou avec l’ensemble pour des effets poussés. Dans notre exemple, nous avons appliqué des lumières rouge et blanche en alternance sur l’une des deux figures. La seconde profite seulement d’un rendu ondulation arc en ciel.

A noter que chaque contrôleur d’éclairage CORSAIR RGB peut prendre en charge jusqu’à 18 triangles LC100. La majorité des effets commence à partir du triangle principal. Il s’agit de celui connecté au contrôleur. Si vous connectez des triangles de chaque côté du triangle principal une fonction miroir se met en place, c’est-à-dire que l’effet est appliqué aux chaines de droite et de gauche. Enfin, si vous connectez plus de dix triangles dans une seule chaîne, un second triangle principal est nécessaire pour renforcer l’alimentation de la chaine.

Conclusion

Bilan
Qualité / Finition
Polyvalence et usage
Prestation / Prix
Résumé

Avec ces iCUE LC100 Corsair dévoile un nouveau système d'éclairage RGB pour nos PC. Le kit de démarrage propose neuf panneaux lumineux triangulaires. Ils sont tous amovibles et permettent à l’aide d’une connexion magnétique d’élaborer des figures géométriques dans différentes orientations.

Nous pouvons également travailler sur plusieurs plans afin d’obtenir un rendu original. A l’usage, c’est un produit simple à mettre en place et facile à configurer. Sa force est de limiter grandement le câblage qui, avec le RGB, a tendance à exploser dans un boitier.

Le kit de démarrage avec un contrôleur Lighting Node PRO est annoncé à 119.90 € tandis que le kit d'extension, qui comprend 9 triangles supplémentaires, coute 94,90 euros. Le positionnement est donc haut de gamme mais sans concurrence il ne peut être qualifié de cher. Corsair s’adresse aux passionnés d’éclairage en quête d’une solution en dehors des sentiers battus. Il offre de la modularité et une nouvelle étape dans la personnalisation. L’iCUE LC100 permet de modifier physiquement la forme de la source lumineuse, une première dans le petit monde des PC.

4.2

Award GinjFo - Note 4/5

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*