Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / micro-casque / MH650 de Cooler Master, le test complet
Casque gaming MH650 de Cooler Master
Casque gaming MH650 de Cooler Master

MH650 de Cooler Master, le test complet

Casque gaming MH650 de Cooler Master, à l’usage

Le casque ne demande aucun logiciel particulier pour fonctionner. Cooler Master propose cependant sous Windows l’utilitaire MasterPlus.

Casque gaming MH650 de Cooler Master

Au travers d’une interface simple et épurée, il propose à l’aide de trois onglets d’apporter sa petite touche personnelle. Ces options offrent la possibilité de personnaliser le casque afin de l’adapter à ses besoins.

Casque gaming MH650 de Cooler Master

Cela concerne le RGB avec des réglages de la luminosité, de la vitesse des LED et du choix de la couleur. Il y a quatre effets avec Cycle de couleurs, Statique, Respirations et Désactiver.

Casque gaming MH650 de Cooler Master

L’onglet Son s’attaque au rendu avec un égaliseur 5 bandes, une gestion des graves, des aigüs, du volume du casque et du micro. Des profils peuvent être enregistrés.

Casque gaming MH650 de Cooler Master

Enfin, le dernier onglet est consacré à la technologie 7.1 Surround avec une nouvelle fois la possibilité de créer des profils liés aux réglages du 7.1.

A l’usage l’application se montre simple et intuitive. Il faut néanmoins penser à lancer une source audio avant d’entreprendre des réglages. Sans cela, il n’est pas possible de se rendre compte des changements. Concernant 7.1 Surrond, je ne trouve pas qu’il transforme le rendu. L’immersion est légèrement meilleure mais la différence n’est pas flagrante. Il faut vraiment tendre l’oreille. C’est étrange car l’outil « rotation du son surround » ou encore les options de paramétrage de la « distance son surround » sont de leur côté clairement palpables et audibles. A noter, la gestion des graves et des aigus est à manier avec doigté afin de conserver un rendu équilibré et dynamique.

J’ai l’impression que Cooler Master a décidé de proposer un surround virtuel 7.1 très subtile afin de ne pas « tuer » la dynamique et les basses. Le rendu est un peu plus « spécial » sans réverbération tout en conservant de la clarté et de la profondeur.

Casque gaming MH650 de Cooler Master

Avec un poids de 322 grammes environ, ce HM650 est agréable à porter. Il se positionne facilement et bien qu’aucun marquage en latéral ne permette de connaitre l’écartement, l’ajustement par rapport à la taille de sa tête est rapide. Une fois bien positionné, il ne bouge pas trop. Les oreilles sont bien englobées. L’isolation passive du bruit rend le monde extérieur moins présent mais il reste audible.

Casque gaming MH650 de Cooler Master

La mousse présente à l’intérieur de l’arceau fait bien son travail. Le casque est agréable à porter. Il ne se laisse pas oublier mais se montre discret.

La flexibilité du Micro est une réussite. Sa tige en métal permet de l’orienter dans quasiment n’importe quelle direction sans risquer de l’abimer. Par contre, il est dommage que le capuchon au niveau de sa fixation au casque soit apparent.  Ce n’est pas trop joli et il n’est pas amovible.

La signature audio est de bonne facture avec des basses présentes. C’est une qualité pour un casque gaming car l’immersion en jeu gagne en efficacité.  Le rendu peut encore gagner en efficacité avec l’égaliseur 5 bandes et mieux répondre à certains profils.  Un équilibre plus personnel entre les aigües et les graves est possible tout en maintenant des basses capables de se détacher.

En jeu, l’immersion est là. L’environnement devient plus vivant. Dans un FPS, l’orientation gagne en efficacité. Il est rapide d’identifier la provenance d’un tir, d’un cri ou d’une explosion. Si le son extérieur est toujours audible, l’usage de coussinets en tissu limite la température. Les oreilles ne chauffent pas trop.

Dans l’ensemble, ce Cooler Master MH650 propose des performances audios de bonnes factures aux regards de son positionnement tarifaire. Le rendu est agréable et conçu pour répondre à différents usages. La possibilité de créer des profils prend alors du sens puisqu’ils permettent de personnaliser le rendu pour du jeu vidéo, l’écoute de musique ou encore regarder un film.

MH650 : Test du Micro

Virtuoso RGB Wireless : Test du Micro en mode sans fil

Virtuoso RGB Wireless : Test du Micro en mode filaire (câble USB)

TUF Gaming H5 : Microphone amovible

TUF Gaming H5 : Micro télécommande filaire

Du côté du micro, comme vous pouvez l’entendre, la qualité est assez bonne. La voix n’est pas déformée. Le son est propre, audible mais a tendance à porter sur les graves. Voici pour comparaison la même lecture de texte mais avec le casque Virtuoso RGB Wireless de Corsair et le TUF Gaming H5

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. bien :
    -la qualité du son casque
    -la qualité du son micro
    -micro détachable
    -molette volume écouteurs sur le casque
    -activation/désactivation 7.1 virtuel sur le casque

    trop pas bien :
    -le casque est rigide et serre la tête de ouf, l’arceau en métal est flexible donc faut l’étirer jusqu’à l’horizontale pour l’assouplir et enlever cette pression hyper désagréable et retrouver la sensation d’un casque léger et naturel
    -le casque isole tellement bien que tu ne t’entends meme pas parler dans le micro…pratique…
    -le cable usb est trop court, il fallait 3m et non pas 2.2m…j’ai du choper une rallonge usb…radins
    -le câble usb est tressé donc hyper rigide, il faut des semaines entières pour l’assouplir et le rendre naturel
    -le câble usb tressé fait remonter tous les bruits de frottement du câble sur une quelconque surface directement aux écouteurs du casque, et cela sur une longueur d’1 mètre du câble, c’est hyper relou et débile de la part des ingénieurs coolermaster
    -le micro ne filtre pas du tout les bruits de bouche ou de respiration, quelque soit l’éloignement du micro de la bouche/nez, donc tu fais de l’ASMR sans faire exprès alors que tu veux faire un discours, et y’a pas d’option de réduction de bruit, ni dans le logiciel masterplus ni dans les paramètres son par défaut…formidable
    -le micro est trop long est ne reste pas en place, on dirait un ressort, et il n’a pas de capuchon mousse
    -faut activer l’AGC pour le micro et l’Equalizer pour le casque dans les paramétrés son si tu veux entendre ou te faire entendre.
    -les écouteurs se tournent dans le mauvais sens quand on veut poser le casque, encore un fail magistral des ingénieurs…
    -le logiciel masterplus n’est vraiment utile que pour changer la couleur rgb du casque, c’est une totale usine a gaz, 30 secondes pour se lancer et des options inutiles…hallucinant

    conclusion, pour 80 euros, c’est de l’arnaque, allez voir la concurrence, les ingénieurs de CM ont merdé grave sur des détails basiques, ça se voit qu’ils n’utilisent pas leur propre produit.

Average
1 Based On 1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

MasterAir MA624 Stealth

Ventirad MasterAir MA624 Stealth, Cooler Master propose de l’imposant

Avec le MasterAir MA624 Stealth, Cooler Master dévoile un imposant ventirad tour. ...

Boitier Pi Case 40 de Cooler Master (Raspberry 4)

Pi Case 40 de Cooler Master, un boitier haut de gamme pour le Raspberry 4

Après une campagne de financement participatif réussie sur la plateforme Kickstarter, Cooler ...

Watercooling AIO Cooler Master MasterLiquid ML360 Sub-Zero

MasterLiquid ML360 Sub-Zero, Cooler Master annonce un AIO à effet Peltier

Cooler Master vient d’annoncer un nouveau Watercooling AIO, le MasterLiquid ML360 Sub-Zero. ...