micro-casque

Test du micro-casque MasterPulse de Cooler Master

MasterPulse, à l’usage

Nous avons utilisé ce MasterPulse dans deux situations. L’une avec un smartphone et l’autre avec un PC en tant que casque gaming.

Micro-Casque MasterPulse de Cooler Master

Son système de fixation est de qualité.  Il prend place naturellement sur la tête sans devoir intervenir. Les deux oreilles sont bien calfeutrées. Le son extérieur se retrouve fortement diminuer sans toutefois totalement disparaitre. Si certains bruits sont encore audibles, ils sont perçus de manière atténuée et grave. Le confort est là.

A l’usage, la restitution sonore est correcte sans toutefois proposer une immersion totale. Selon nous, il lui manque une tonalité “énergétique”.

Micro-Casque MasterPulse de Cooler Master

Avec un smartphone, nous avons un rendu assez sec permettant de profiter des aigus et des graves mais sans une différenciation nette et franche. Il manque du dynamisme, de la profondeur mettant en avant la restitution des mediums et des aigus au travers de basses dynamiques et franches. Le rendu a tendance à tirer sur le métallique.

Le passage à des Basses Actives améliore les choses mais sans transformer le rendu. Nous avons des basses plus marquées mais “étalées” sur le spectre. Du coup, c’est la restitution dans son ensemble qui migre vers le grave.

La partie micro fonctionne correctement. Nous n’avons pas grand-chose à dire sur ce point. La conversation téléphonique est correcte et il répond à un usage de “chat” en équipe lors d’une partie de jeux vidéo. Il est possible de lui reprocher un manque de fidélité mais pour les usages précités, il dispose de performances satisfaisantes.

Le rendu sonore sur notre PC gaming est plus convaincant. Il n’y a pas une transformation seulement un meilleur équilibre. Le mode Bass FX est à l’origine ici de basses plus dynamiques. Le son devient plus clair et moins calfeutré.

Micro-Casque MasterPulse de Cooler Master

Le principal reproche touche à l’isolation des écouteurs avec l’armature du casque. Il y a sur ce point un manque car le moindre contact se faire entendre. Le simple fait de caresser l’arceau se traduit par une résonance dans les deux écouteurs. Ceci est aussi constater sur les premiers centimètres du câble. Du coup, un mouvement de tête peut créer du bruit par le simple fait que le câble touche le col d’une chemise ou le haut de l’épaule.

De manière globale, le MasterPulse propose un volume sonore élevé sans montrer de défaillance ce qui est positif. Ce point se vérifie surtout avec le système Bass FX inactif. Ce système permet deux modes de fonctionnement, l’un ouvert ce qui le rend « perméable »  à l’environnement sonore externe. La présence de basse plus prononcée est là mais dans l’absolu, l’immersion dans un jeu vidéo, un film ou un morceau musical est moins importante que celle proposée par le mode « fermé », c’est-à-dire avec le Bass FX inactif.

Micro-Casque MasterPulse de Cooler Master

Il s’agit d’une remarque pas d’un défaut. Etant polyvalent, le mode ouvert avec un smartphone propose de rester un peu plus à l’écoute du monde externe, de quoi favoriser la vigilance avec certains danger de la ville.

Le mode « Fermé » est à l’origine d’un meilleur confinement sonore. Un joueur trouvera peut-être d’avantage de possibilités pour rompre le cordon avec l’environnement externe (LAN). Nous perdons en dynamisme sonore mais l’immersion s’améliore dans l’action.

Review Overview

Performance audio
Qualité / Finition
Prestation / Prix

L'essentiel à prix contenu

Le MasterPulse est un micro-casque polyvalent proposé par Cooler Master. Annoncé sous la barre des 70 €, il dispose d’une finition de qualité avec l’usage de matériaux nobles comme de l’aluminium. Il bénéficie d’un système de suspension efficace tandis que le confort d’utilisation est là. Son micro caché rend service et permet d’assurer une conversation téléphonique ou un chat. Le constructeur joue sur la polyvalence avec un mode nomade et une utilisation en « gaming. L’architecture du casque est personnalisable avec des modes « ouvert » ou « fermé », le fameux système Bass FX. Ils permettent de jouer sur le rendu des basses et le niveau d’isolement face à l’environnement externe. Du coté du rendu sonore, c’est assez positif, l’essentiel est là bien que des basses plus dynamiques et profondes auraient été les bienvenues. Le seul souci touche à l’isolement entre les écouteurs et l’arceau. Il y a un phénomène de résonance au moindre contact avec l’armature métallique du casque, c’est assez désagréable. Pour le reste et à la vue de son positionnement tarifaire, ce MasterPulse a des atouts. Il y a mieux, mais comme toujours, c’est plus onéreux.

Page précédente 1 2 3 4Page suivante

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page