Accueil / Dossiers / Tests matériel / Périphériques / micro-casque / TUF Gaming H5 d’Asus, le test complet
Micro-casque TUF Gaming H5 d'Asus
Micro-casque TUF Gaming H5 d'Asus

TUF Gaming H5 d’Asus, le test complet

TUF Gaming H5, à l’usage

Sur la question du confort, nous avons un casque relativement léger en raison d’une conception en grande partie en plastique. Il se porte bien avec un serrage correct et une bonne tenue générale.

Micro-casque TUF Gaming H5 d'Asus

Son arceau en métal propose un rembourrage interne qui mériterait d’être un peu plus épais. Les deux écouteurs proposent un châssis en plastique mettant en avant une finition Skaï au niveau des mousses. Les deux oreilles sont bien calfeutrées sans toutefois les couper du monde extérieur. Le bruit est diminué. Les sons sont atténués et perçus dans les graves. Le confort est là. L’isolation des écouteurs avec l’armature du casque n’est pas parfaite. En clair, une caresse sur l’arceau se traduit par une légère résonance dans les deux écouteurs.

Micro-casque TUF Gaming H5 d'Asus

Sur la question du design, Asus opte pour un look passe-partout, une petite touche sport avec les deux anneaux jaunes sans oublier un style TUF au travers de quelques éléments autour du camouflage numérique, qui est lié à la marque TUF.

Micro-casque TUF Gaming H5 d'Asus

Le casque offre une conception travaillée et le plastique se montre robuste au toucher et lors de manipulations. Le câble est agréable et assez rigide pour prendre rapidement une forme. Sa finition « tissu » l’arme contre l’usure prématurée liée aux frottements. Son inconvénient est d’être solidaire du casque. En cas de coupure, le casque devient inutilisable.

A l’usage, l’expérience est correcte. Le son est de bonne facture. De manière globale, il porte sur les medium avec des basses présentes mais sans une importante profondeur. Nous n’avons constaté aucune saturation même à volume très élevé. Dans ce contexte, le rendu tire dans les aigus mais il ne montre aucune défaillance.  Sans modification au travers de l’application Armory II, nous avons un son assez neutre. Personnellement, l’activation du 7.1 est nécessaire pour apporter du  « dynamisme ». Les Bass sont là mais en retrait face aux medium et aigus. Si avec de la musique ce choix peut être appréciable pour certaines oreilles, en jeux vidéo l’immersion est moins importante. L’un des points forts concerne les aigus avec un son clair et du détail.

Micro-casque TUF Gaming H5 d'Asus

Comme nous l’avons déjà souligné, le câble du dongle est très court. Son usage est idéal avec un portable, un smartphone, une console de jeu portable mais beaucoup moins pratique avec un PC.

En gaming, nous avons un bilan positif bien qu’un peu plus de basses aurait amélioré l’expérience globale.  Leur manque de puissance ne nuit cependant pas au rendu général avec une bonne perception du monde. Les petits détails de l’ambiance sont perceptibles comme le bruit des animaux, les pas des ennemis, le rechargement des armes…Ceci est surtout vrai avec le 7.1 actif.

Le TUF Gaming H5 est équipé de deux micros proposant une réponse en fréquence de 50 Hz à 10 000 Hz et 100 Hz à 10 000 Hz. Voici le rendu obtenu avec aucune optimisation logicielle. Tous les effets sont stoppés tandis que le volume est paramétré à 90 %.

Microphone amovible

Micro télécommande filaire

Le verdict est rapide. Le micro amovible est à privilégier. Il apporte un son plus clair et plus profond que celui du micro de la télécommande filaire. Ce dernier manque de punch avec un rendu dans le grave et un enregistrement dépendant dans la pièce dans lequel il est fait. Ceci explique dans notre cas, le petit phénomène d’écho. Ce n’est pas vraiment une surprise puisque les deux micros ne sont pas de même nature. L’un est unidirectionnel et le second omnidirectionnel.

Bilan
Performance audio
Qualité / finition
Prestation / Prix
Résumé

Asus propose avec ce TUF Gaming H5 un micro-casque gaming polyvalent sous la barre des 75 €. Il se montre agréable avec un rendu sonore correct et un équipement interressant. Il profite d’un dongle USB, d’une télécommande filaire ou encore de deux micros dont l’un est amovible.

A l’usage, le bilan est positif avec une bonne restitution de l’ambiance dans le jeu. Des basses plus profondes et dynamiques auraient permis une plus grande immersion mais l’essentiel est là. Coté microphone, le modèle amovible est à privilégier. Enfin, le dongle mérite un câble plus long sur PC pour simplifier son accès.

4.0

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*