Accueil / Espace environnement / Green Geek Attitude / Mobilité et politesse : Une étude sur nos comportements

Mobilité et politesse : Une étude sur nos comportements

Voici une étude originale commanditée par Intel en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMOA). Elle vise à savoir si la technologie de la mobilité, qui a envahi notre quotidien, nous fait oublier les bonnes manières.

Lorsque nous parlons de bonnes manières, il faut comprendre ici la façon d’utiliser la technologie mobile en société comme parler trop fort au téléphone mobile ou de prêter plus d’attention à son PC portable qu’aux personnes autour de nous.

Lever, café, tweeter.

L’étude révèle que dans tout l’EMOA « nous nous levons, prenons une douche, buvons notre café et vérifions nos mails ou publions notre premier tweet avant même d’avoir mis un pied dehors ». En effet, selon les résultats 67 % des personnes interrogées indiquent qu’elles consultent leur objet nomade avant de partir travailler le matin et que 23 % le font avant même d’être sortis du lit.

Mobilité : Une plus grande tolérance dans son utilisation.

SmartphoneMieux encore,  l’utilisation des objets nomades est aujourd’hui si présente qu’elle suscite la naissance d’un nouveau code de conduite.

Consulter sa page Facebook devant un café avec des amis ne fait plus bondir d’impolitesse, seulement 7% des interrogés y voient une infraction aux règles de bonne conduite tandis qu’emporter son ordinateur portable en week-end semble normal (seuls 9 % y restent opposés), pas plus que l’utilisation des objets nomades dans la chambre (seuls 7 % y objectent).

La tolérance va même encore plus loin puisque 16% seulement des personnes sollicitées s’offusquent si un individu les bouscule parce qu’il est trop occupé à envoyer un SMS ! Un lien affectif  avec les objets nomades est mis en avant et les place désormais comme un signe de statut social pour plus de la moitié des interrogées (57 %).

Mobilité : la tolérance a heureusement des limites.

Toutefois et heureusement leur utilisation a des limites. La table du diner par exemple reste sacro-sainte où smartphone et ordinateur portable n’ont pas leur place.

Globalement, 61 % estime qu’un ensemble de règles de comportement se doit d’être respecté. Les réseaux sociaux figurent au premier chef dans cette demande. « Se servir du compte de quelqu’un d’autre pour publier une blague, se répandre en informations personnelles ou commenter les photos peu flatteuses de ses amis sont ainsi dénoncés comme les infractions les plus graves aux règles de la courtoisie nomade. »

De même, l’utilisation des terminaux qui risque de susciter un danger est aussi avancé comme l’envoi d’un SMS au volant ou qui représente un dérangement physique, conversations à tue-tête sur téléphone mobile.

Mobilité et comportement : Un certain manque d’objectivité.

Enfin l’étude souligne un manque d’objectivité dont nous semblons tous affectés. Dans tout l’EMOA, seuls 11 % ont ainsi noté une bonne note aux us et coutumes mobiles de leurs concitoyens (« comportement excellent ») tandis que  50 % déclarent que leur propre comportement mobile est excellent.

Nous n’aurions pas là un manque d’objectivité ? 😉

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

2019 AMD Mobility Update CES 2019

CES 2019 : AMD annonce ses Ryzen mobiles de 2ème génération

AMD vient d’annoncer de nouveaux processeurs Ryzen, Athlon et A-Series.  Ils visent ...

APU Carrizo

APU Carrizo et Carrizo-L, AMD annonce l’avenir de son offre en mobilité

AMD vient de prendre la parole par communiqué de Presse afin de ...

L’erreur de Steve Ballmer résumée en quatre graphiques

Steve Ballmer a annoncé son départ de Microsoft. Ce choix de prendre ...