Accueil / Espace environnement / Green IT / Composants / Boitiers / Green-IT : Aprés le solaire et la géothermie Google vise l’éolien

Green-IT : Aprés le solaire et la géothermie Google vise l’éolien

Après l’énergie solaire, le géant de la recherche sur Internet, Google investit sur le marché de l’éolien avec l’acquisition de deux importants parcs pour un montant de 38,8 millions de dollars.

L’annonce a été faite la semaine dernière par Google. La firme a investi, pour la coquette somme de 38,8 millions de dollars, dans deux parcs éoliens de 113 turbines. Ils se situent dans les plaines du Dakota du Nord et sont à l’origine d’une capacité de production de 169,5 mégawatts d’électricité, soit pour assurer les besoins énergétiques de 55 000 maisons.

Cette politique est inscrite dans une démarche de l’entreprise à promouvoir le développement des énergies renouvelables avec des actions bénéfiques pour l’environnement. Elle vient également enrichir la diversité des acquisitions de Google qui se positionne déjà sur l’énergie géothermal (AltaRock) et l’énergie solaire (eSolor).

Il faut également rappeler que la firme a reçu une autorisation pour devenir fournisseur d’électricité aux Etats-Unis. Ces investissements ont alors la possibilité de devenir rentables à plus longue échéance surtout si nous mettons en parallèle l’outil Google PowerMeter.

Google se donne alors les moyens d’avoir entre les mains des productions d’électricité renouvelables (solaire, éolien, géothermal), un outil de mesure de la valeur et l’origine de la consommation électrique (Power Meter) qui, couplé à des compteurs intelligents, « permettrait de réduire de 5 à 15% la facture mensuelle d’électricité » et l’autorisation de distribuer l’énergie. 

Nous avons alors un trio gagnant pour une solution globale à destination des industriels  avec en packaging la fourniture d’énergie propre, de compteurs intelligents, de solutions logiciels dans le suivi et la recherche à l’économie, le tout accessible par ses services Web, bref de quoi répondre au plan Clean Energy 2030.

Google vise-t-il aussi à devenir le géant de l’énergie verte et intelligente ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Réseau social Google+ de Google

Google+, Google jette l’éponge et dévoile l’existence d’une faille critique

Le réseau social Google+ a été victime d’une importante faille de sécurité. ...

Navigateur Google Chrome

Chrome 69, Google supprime le « www », mais pourquoi ? Polémique

L’arrivée de la version 69 du navigateur Chrome dévoile un changement important ...

Navigateur Chrome 68 de Google

Chrome 68 est disponible en téléchargement, la guerre contre le HTTP est déclarée

Le navigateur internet le plus populaire au monde évolue avec l’arrivée de ...