Cartes graphiques

Arbres, CO2, des calculs difficiles chez PowerColor

PowerColor est un constructeur qui s’est efforcé sur le marché des cartes graphiques de développer des solutions éco-énergiques, les Go ! Green Edition. Aujourd’hui, trois modèles DirectX 11 sont disponibles. Elles s’architecturent autour des puces Radeon HD 5750,  HD5670 et HD5450.

Avec sa famille de cartes graphiques Go ! Green, PowerColor souligne le souhait de proposer des solutions où efficacité énergétique et performance vont de paire. Le silence de fonctionnement fait partir des conséquences avec l’utilisation systématique d’un système passif à base de caloducs pour les versions HD5750 et 5670.

Famille de Radeon Go! Green de PowerColor

Il faut cependant faire la différence entre carte écologique et carte éco-énergique car nous avons toujours entre les mains de l’électronique, certes, conforme ROHS et D3E (restriction de certaines substances dangereuses et règle de gestion des déchets) mais ceci est une obligation sur le marché européen. Le réel plus est donc bien aux regards de la consommation et du silence ce que nous préférons nommer, sur GinjFo, des qualités éco-énergétiques.

Selon PowerColor, ce comportement énergétique, plus respectueux de la planète, est obtenu par un rationnement de l’énergie avec un travail sur le rendement pour minimiser les pertes.

Afin d’être plus parlant, pour le cas de la Radeon HD5750 Go ! Green le discourt marketing s’appuie sur l’abandon du câble d’alimentation PCI Express 6 broches et sur les possibilités d’absorption de CO2 d’un arbre sain.

L’hypothèse de départ (ici) est de considérer qu’un arbre en plein santé est capable d’absorber par an entre 11 et 18 kilogrammes de CO2. Une Radeon HD5750 de référence est à l’origine d’un rejet de 584 kilogrammes de CO2 par an (cette valeur n’est pas identique par pays selon le mode production d’électricité et dépend également de l’utilisation de la carte). Voici le passage “A healthy tree absorbs 11~18kgs CO₂over one year. The reference HD5750 generates approximately 584kgs CO₂ each year, which should be absorbed by 53 trees.

Ceci nécessite alors 53 arbres pour compenser cette pollution (PowerColor considère 11 kilogrammes par an). Pour une Radeon HD5750 Go ! Green, il est annoncé deux fois moins d’arbre requis, ce qui, sous-entend, avec une même base de calcul, une consommation électrique deux fois moins importante puisque le rejet de CO2 est directement lié à la consommation électrique. Voici le passage concerné “The PowerColor Go!Green HD5750 in comparison only needs half of those trees. Less Power consumed,less CO₂produced ! “

Toutefois lors du lancement de la carte, quelques chiffres ont été donnés, vous pouvez relire le CCP ici et voici le passage concerné “Power Color Go! Green HD5750 consumes 21% less power than reference board; in return we produced 103kg less carbon each year each card. This means 27 more trees can avoid from digesting greenhouse gases.”  La Power Color HD5750 Go ! Green économise 21% d’énergie face à une solution de référence, ce qui permet d’abaisser de 103 kilogrammes les rejets de CO2 et épargner à 27 arbres l’absorption de ce CO2… 103 kilogrammes, 27 arbres… ceci nous donne 3,8 kilogrammes par arbre et par an.

Il est dommage que PowerColor se mélange un peu les pinceaux car il s’agit de la caractéristique principale de la carte, une première sur ce marché où les dépenses énergétiques sont étouffées la plupart du temps par une communication axée exclusivement sur les performances et l’overcloking.

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page