Accueil / Espace environnement / Green IT / Composants / Processeurs / Llano d’AMD : un APU basse consommation prévu pour début 2011

Llano d’AMD : un APU basse consommation prévu pour début 2011

Tout comme Intel, AMD compte bien proposer un processeur embarquant un GPU. Nommé Llano, il disposera de quatre cœurs d’exécution et une solution graphique compatible DirectX 11, le tout regroupé sur un die gravé à 32 nm.

Avec le Llano, AMD vise à se placer sur le nouveau marché des APU (CPU avec un coeur GPU). Cette famille de processeurs sera commercialisée en début d’année 2011. Au programme des puces quatre cœurs (35 millions de transistor chacun) à l’architecture dérivée des Phenom II où 1 Mo de cache L2 sera présent par coeur. Aucun cache L3 n’est prévu.

AMD apporte des renseignements sur l’aspect énergétique de sa solution avec l’apparition de nouvelles technologies et un suivi en temps réel des besoins revu en profondeur. Selon le constructeur, il faut s’attendre à des fréquences pouvant dépasser les 3 GHz pour une tension de fonctionnement entre 0,8 volt et 1,3 Volt soit une consommation comprise entre 2,5 watts et 25 Watts.

Le Llano prendra en charge la DDR3 et il sera issu d’une gravure à 32 nm (procédé de seconde génération de lithographie par immersion). La gestion de l’énergie prendra appui sur trois grandes avancées :

  • Une finesse de gravure à 32 nm,
  • La possibilité de désactiver les cœurs d’exécution non utilisés (Power Gatting),
  • Une nouveau suivi de l’état du processeur prenant en compte températures et taux de charge avec une analyse numérique des diodes de la puce.

Enfin tout ce petit monde devrait fonctionner de façon autonome, dynamique et avec un temps de réponse très bas. Selon AMD, la valeur du TDP devrait être respectée avec une marge de manœuvre de seulement 2%, de quoi assurer avec d’avantage de précision l’autonomie des prochaines générations d’ordinateur portable.

Pour le moment, la partie graphique issue de la gamme actuelle EverGreen n’a pas été détaillée.

Un commentaire

  1. L’APU (un seul die chez AMD ne se résume pas à l’intégration d’un GPU.

    “The future is fusion”

    C’est la vision long terme partagée par Intel d’un processeur doté de plusieurs cores généralistes (x86) associés à des accélérateurs spécialisés.

    http://en.wikipedia.org/wiki/Heterogeneous_computing

    Je pense qu’AMD recherche aussi une alternative au SSE/AVX via le GPGPU (Apple OpenCL, Microsoft Accelerator, Brook+/CAL).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*