Accueil / Espace environnement / Green IT / Composants / Réseaux / Google : Un data center à la consommation gargantuesque

Google : Un data center à la consommation gargantuesque

Les experts sont tous d’accord à s’accorder que la demande énergétique des Data Center est en constante hausse. Les géants dans ce domaine, comme Google, travaillent d’arrache pied à diminuer l’empreinte Carbone de leurs installations. Une quête à l’aspect écologique mais aussi et surtout à des fins d’économies financières. L’énergie coûte cher.

Il est très rare d’avoir des informations sur des centres de données de Google, la firme garde jalousement ses secrets. Imaginez un site où quatre immenses entrepôts climatisés abritent des dizaines de milliers de serveurs Internet. Un colosse d’informatique par lequel des milliards de flux de données transitent chaque jour pour répondre aux requêtes d’utilisateurs internet du monde entier. L’intérieur est morose avec des centaines de conteneurs disposés en ligne et en colonne. Chaque conteneur contient des serveurs web empilés comme des étagères.

Cette brève description semble refléter un des joyaux de la couronne de Google implanté sur les rives de la rivière Columbia près de la ville de Dalles en Oregon. Il représente un des centres de données les plus grands et puissants de Google, qui ne cache pas sa fierté.

Toutefois sur la question très épineuse et embarrassante de sa gourmandise électrique, les réponses du géant de la recherche ne sont pas très précises. Certaines estimations font penser que d’ici 2011, lorsqu’il sera opérationnel à 100%, 103 MW lui seront nécessaires, soit un besoin équivalent à la consommation de l’ensemble des foyers de la ville de NewCastle en Angleterre.

Bien que ce chiffre n’ai pas été confirmé, Google n’a pas choisi ce site par hasard. Il se situe près d’un barrage Hydroélectrique capable de fabriquer 1800 MW.

Un tel centre représente un investissement de plusieurs centaines de millions de dollars et Google compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin. La société prévoit déjà la construction en Europe  d’un nouveau centre de données après la récente acquisition pour 40 millions d’euros d’une usine de papier.

Source : Guardian via Green-it.fr

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*