Accueil / Espace environnement / Green IT / Multimédia / Ordinateurs de bureau / Platform Power Management d’Intel : la guerre aux Watts est déclarée

Platform Power Management d’Intel : la guerre aux Watts est déclarée

Dans son musée de l’informatique, Intel a présenté aujourd’hui plus de soixante-dix projets et concepts en cours d’élaboration dans ses laboratoires. Ceux-ci touchent notamment à l’écologie, la santé, l’informatique de l’image (visual computing) et la mobilité sans fil.

S’exprimant dans le cadre de la journée Research@Intel, Justin Rattner, Chief Technology Officer et Senior Fellow d’Intel, a indiqué que ces projets représentent l’évolution des technologies au cours des cinq prochaines années et qu’ils façonneront notre rapport à l’informatique et à l’environnement.

Le processeur Intel Atom, par exemple, est né d’un modeste projet des laboratoires Intel baptisé Snocone, qui portait sur une étude de faisabilité pour un processeur à très faible consommation électrique.

Justin Rattner : « Intel emploie plusieurs centaines de chercheurs dont les travaux, alliés à ceux des autres entreprises du secteur, des universités et des centres de recherche publics avec lesquels nous travaillons, imprimeront des évolutions importantes au cours des cinq prochaines années. Les exemples de projets que nous montrons ici aujourd’hui ainsi que le doublement de nos investissements dans la recherche en dix ans vont accélérer les percées scientifiques, améliorer les soins de santé, amener à un plus grand respect de l’environnement, faire progresser l’informatique de l’image et se traduiront par la possibilité de se connecter à tout l’Internet en sans-fil, sur n’importe quel terminal et partout dans le monde. »

Dans le domaine qui nous est particulièrement chère, la protection de l’environnement, l’axe de développement s’oriente vers l’amélioration du rendement énergétique . Des études sont portées sur une nouvelle technique de gestion électrique susceptible de redéfinir le fonctionnement et les besoins énergétiques des futurs ordinateurs.

Le principe baptisées “Platform Power Management” est de mettre au point une surveillance constante de l’état de charge d’un ordinateur pour réduire ou couper l’alimentation des parties de la configuration non sollicitées. Bien entendu ce procédé se veut autonome et dynamique.

Par exemple, il est possible de travailler sur les puces de connectivités (radio, ports USB) et les premiers résultats semblent encourageants selon Intel avec des économies d’énergie de l’ordre de30 % lorsque le système est peu actif ou pas du tout.

L’objectif souhaité et susceptible d’être atteint tourne autour d’une valeur de 50 % en terme de réduction de la consommation électrique que l’ordinateur soit fortement ou faiblement sollicité.

Cette gestion électrique au niveau de la plate-forme pourrait un jour s’appliquer à toute la gamme des ordinateurs d’architecture Intel, des PC de poche (MID) aux serveurs les plus puissants.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*