Accueil / Espace environnement / Green IT / Multimédia / Ordinateurs portables / Ordinateur portable : Une solution anti crise pour les entreprises

Ordinateur portable : Une solution anti crise pour les entreprises

Le 5ème baromètre Mobilité Dell-IDC dévoile que face à la crise les entreprises misent sur la mobilité et le Green IT. Ces deux solutions apparaissent comme une solution pour réduire les coûts et assurer le développement des produits et le marketing.

Parmi l’ensemble des entreprises interrogées, 79 % ont mis en place des stratégies de réduction des coût et plus particulièrement 72% d’entre elles se sont axées sur le secteur informatique.

Un dynamisme important est constaté autour de l’acquisition d’ordinateur portable. 43 % des entreprises prévoient cet investissement dans les prochains mois tandis qu’un quart des nouveaux portables remplacent les PC de bureaux.

L’évolution de l’architecture de ces machines offre aujourd’hui une réelle alternative pour les entreprises avec des propriétés de  connectivité étendues (wifi et 3G/3G+), des prix en baisse un encombrement réduit. Pour 45 % d’entre elles, toutes ces qualités passent même en priorité face aux besoins de puissances processeurs (45 %).

Le Netbook fait aussi son apparition avec 20 % des entreprises qui ont choisi d’adopter ce format.

Les ordinateurs portables peuvent répondent à beaucoup de préoccupations.

Franck Bernard, chef produit portables professionnels chez Dell France, souligne qu’ils sont moins énergivores qu’un PC de bureau à puissance équivalente, disposent d’une grande mobilité ce qui  permet de travailler en dehors des locaux,  d’éliminer les doubles saisies papier/informatiques et aussi de  réduire les coûts de transport pour les entreprises nationales et internationales grâce à la visioconférence.

Cependant, l’étude montre que  47 % des entreprises utilisent le portable (soit 22 % d’entre eux) comme un poste de travail fixe et   47 % des organisations n’exploitent la mobilité des machines qu’entre les murs de l’entreprise. Les problèmes liés à la sécurité ne sont pas abordés mais pour beaucoup de professionnels, cette préoccupation peut être un frein à la mobilité.
 

Enfin sur les critères de sélection, 66 % des entreprises considèrent que le respect des normes environnementales devient un des critères de choix, L’ EPEAT par exemple fait son apparition, “quelque chose qui n’existait pas il y a encore quelques années.” souligne Franck Bernard.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*