Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / 2e édition du guide «Pour une high-tech responsable»

2e édition du guide «Pour une high-tech responsable»

Comme annoncé lors de notre actualité, « Greenpeace note les constructeurs d’électroniques », le classement des grandes entreprises électroniques selon leur respect envers notre planète vient d’être mis à jour.

Pour rappel les notes attribuées se font sur les informations publiquement disponibles et ceci dans plusieurs domaines :

  • Politique et utilisation de certaines matières premières (5 critères),
  • Politique et pratique sur les déchets que génèrent leurs produits en fin de vie (4 critères).

Depuis la parution du premier rapport, Fujitsu-Siemens, Motorola, Acer et Lenovo améliorent leurs classements tandis que HP, Sony, Panasonic, LGE, Samsung, Toshiba et surtout Apple semblent ne pas trouver leur salut dans cette cause selon Greenpeace.

Ancien classement de Greenpeace

Classement du 25 Aout 2006

Nouveau classement
Classement du 6 Décembre 2006

Greenpeace précise qu’Apple s’enlise et finit en toute dernière place. « Depuis trois mois, et contrairement à ses concurrents, Apple n’a pas bougé d’un iota en matière d’élimination de substances dangereuses ou de gestion des produits obsolètes. La marque s’est ainsi laissée distancier par les autres fabricants » déplore Yannick Vicaire, responsable de la campagne Toxiques de Greenpeace France.

Mais de façon général, il garde bon espoir « Dans l’ensemble, tous ont réagi à la publication de notre premier classement. Par exemple, Acer et Lenovo, deux leaders du secteur, se sont engagés à éliminer tous les retardateurs de flamme bromés et le PVC de tous leurs produits. » confirme t-il.

Nokia garde sa première place grâce notamment à l’élimination du PVC de sa gamme de mobiles, et le lancement début 2007 des premiers téléphones sans retardateurs de flamme bromés (RFB). Nokia joue le jeu de la responsabilité en application du principe de précaution et de la « responsabilité individuelle du producteur ».

Motorala signe une très belle progression avec un bon de 9 places, le mettant désormais en 4ème position juste derrière Fujitsu-Siemens. Son secret : une prise de conscience de ses responsabilités, de l’utilisation de substances dangereuses et le lancement sur le marché de produits exempts de retardateurs de flamme bromés (RFB) ainsi que la mise en place d’un dispositif de reprise des produits obsolètes.

Pour lire l’actualité complète, c’est ici : 2e édition du guide «Pour une high-tech responsable» par Greenpeace.

Pour lire le rapport complet, c’est là : Rapport du guide 2e éduition «Pour une high-tech responsable» par Greenpeace.

Source : PC Inpact et Greenpeace

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Navigateur Chrome sous Android

Navigateur Chrome, le mode lite est-il un dangereux ?

Chrome est aujourd’hui l’un des navigateurs les plus utilisés sur Android. Il ...

Grand jeu concours GinjFo / Be Quiet - Novembre 2019

Jeu concours Be Quiet et GinjFo, plus que 3 jours pour remporter 390 € de lots !

Nous sommes à trois jours du tirage au sort de notre grand ...

ROG Phone II Strix

Asus annonce le ROG Phone II Strix, détails et prix

Le constructeur Asus nous informe du lancement de la version Strix de ...