Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Apple fait machine arrière concernant l’EPEAT : Vive la menace économique ?

Apple fait machine arrière concernant l’EPEAT : Vive la menace économique ?

Après avoir annoncé son intention de s’émanciper du label environnementale EPEAT, Apple fait machine arrière face à un climat de colère, d’incompréhension mais également de menace économiques.

Apple reconnait avoir fait une grosse erreur. Dans une lettre, le vice-président senior pour l’ingénierie matérielle indique « je le reconnais, c’était une erreur ».

Apple Green

Face à l’évolution de ses produits où le design est à l’origine d’une finesse appréciable responsable en partie du succès commerciale, la marque à la pomme s’était prononcée en faveur de son émancipation du label écologique EPEAT ( Electronic Product Environmental Assessment Tool ). Ce dernier impose des contraintes liées au démontage afin de facilité le recyclage ce qui pose des problèmes d’incompatibilités techniques avec le MacBook Pro Retina où une batterie inamovible accompagne un écran accolé à la coque.

Le fait qu’Apple ne souhaite plus que ses prochains produits répondent à certains critères en matière de développement durable n’a pas été apprécié au point que la municipalité de San Francisco a déclaré ne plus souhaiter s’équiper en Mac.

Devant la colère et l’incompréhension générale et surtout des menaces économiques, Apple vient de faire machine arrière. L’EPEAT est de nouveau son ami . « A partir d’aujourd’hui, tous les produits Apple éligibles font leur retour sur EPEAT. » déclare la firme.

Tout ceci montre une nouvelle fois qu’il est souvent nécessaire de parler le même langage pour qu’un terrain d’entente soit trouvé…il serait merveilleux de penser qu’il s’agisse ici de la protection de l’environnement mais nous avons plutôt tendance à penser que la menace économique a eu son effet…

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Il n’y a pas eu de menace économique. Et la ville de San Francisco n’avait pas d’autre choix que de rejeter Apple car elle est contrainte de respecter une circulaire administrative de 2007 qui impose à toutes les agences et autres entités dépendant de l’état d’intégrer EPEAT dans les appels d’offre publics. Plus d’info ici : http://www.greenit.fr/article/materiel/san-francisco-ne-veut-plus-d-apple-4512

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

iPhone X d'Apple

Apple, la fin de l’iPhone X au profit de l’iPhone 11 selon des analystes

Apple est susceptible de mettre fin à ses iPhone X et iPhone ...

Smartphone Galaxy S9 de Samsung

Top 10 des smartphones les plus vendus, le Galaxy S9 bat l’iPhone

Selon de nouvelles données proposées par Counterpoint Research, le Galaxy S9 de ...

iPhone 8 2018, vers des tarifs plus accessibles ?

iPhone X 2018, la tarification sera à la baisse selon un analyste

Apple va dévoiler cette année de nouveaux iPhone, dont le successeur de ...