Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / [Cebit 2008] : Greenpeace met en avant les firmes responsables

[Cebit 2008] : Greenpeace met en avant les firmes responsables

L’organisation écologique Greenpeace ne pouvait pas passer à côté du rassemblement high Tech que représente le Cebit 2008 actuellement en cours en Allemagne.

Quoi de plus efficace que de distribuer des bons ou des mauvais points aux constructeurs afin d’attirer la curiosité du public face à la pollution liée au marché du high tech. Pour cela, une enquête a été mise sur pied dont le but est de déterminer si l’annonce d’un fabricant sur les qualités vertes d’un de ses produits se vérifie.

Pour cela, l’association a souhaité travailler sur la base du volontariat avec les plus importants constructeurs de ce secteur en leur demandant de soumettre les élus de leurs catalogues à cette étude. Malheureusement, toutes les entreprises n’ont pas répondu présent surtout dans le domaine des consoles de jeux. Une attitude étrange dès lors que l’on a rien à cacher.

Quatre catégories sont établies avec les ordinateurs de bureau, les ordinateurs portables, les téléphones mobiles et enfin les assistants personnels (PDA). Trois critères de qualités environnementales ont été considérés : l’efficacité énergétique avec le dépassement de la norme Energy Star 4.0, l’utilisation de substances chimiques dangereuses pour la santé et l’environnement en considérant le dépassement des normes environnementales en vigueur de type RoHS, et la pérennité/recyclage du produit.

Le bilan est plutôt catastrophique puisque seulement trois produits sur les 37 mis à disposition ont obtenu plus que la moyenne selon les critères de Greenpeace.

Dans la catégorie ordinateurs portables, c’est le TZ11 de Sony avec 5,29 points , dans la catégorie téléphones mobiles, c’est le Sony Ericsson T650i avec 5,30 et enfin dans la catégorie PDA, le P1i toujours de chez Sony avec 5,1 points.

Cette étude est intéressante dans le sens où elle met en avant les constructeurs dont les qualités en matière d’environnement dépassent les labels et normes environnementales actuelles. Un critère tangible sur le véritable souhait de proposer des produits propres et écologiques dépassant le simple fait d’être conforme à des lois pour être commercialisable.

Nous vous invitions très fortement à lire cette étude ici : Searching…for Green Electronics

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Galaxy Note 7 - Greenpeace débarque à l'évènement Samsung du MWC 2017

Greenpeace Vs Samsung, le ton monte au MWC 2017

Samsung a tenu une grande conférence de presse au MWC 2017. Deux ...

Centres de données : Apple mise à 100% sur les énergies renouvelables

A la fin du mois de mars, Apple a annoncé que l’ensemble ...

DDR3 Green : Super Talent annonce 17 modèles au format VLP

Les configurations à petit facteur de forme sont au cœur de beaucoup ...