Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Consommation en mode veille : L’Europe dit STOP

Consommation en mode veille : L’Europe dit STOP

Dans la lutte contre le réchauffement climatique et le gaspillage énergétique, l’Europe accélère ses ambitions avec l’adoption à l’unanimité, par un comité d’experts des 27 états membres de l’Union Européenne en charge de la réglementation sur l’écoconception,  d’un texte visant à limiter pour 2020 la puissance des appareils électroménagers et des équipements de bureau en mode veille.

Ce règlement fixe les exigences d’efficacité énergétique que devront respecter tous les produits commercialisés en Europe, dans le but de diminuer de près de 75 %, d’ici à 2020, la consommation d’électricité en mode veille de ces appareils dans l’Union.

« Cette première mesure prise en application de la directive sur l’écoconception aura pour effet de réduire considérablement la consommation d’électricité en mode veille des appareils électroménagers et des équipements de bureau. Voilà un instrument concret qui permettra à l’Union d’atteindre ses objectifs en matière d’efficacité énergétique et de protection du climat, tout en permettant au citoyen de faire des économies« , a commenté Andris Piebalgs, membre de la Commission chargé de l’énergie.

En parfaite adéquation avec le Grenelle de l’environnement, il s’agit ni plus ni moins d’économiser 35 Ter Wh/an de façon graduelle afin de permettre aux constructeurs de s’adapter.

« Suivant les fonctionnalités du produit, la consommation maximale autorisée en mode veille est limitée à 1 ou 2 watts d’ici à 2010. À compter de 2013, le niveau de consommation électrique admissible sera abaissé à 0,5 watt ou 1 watt, un seuil proche des niveaux réalisables avec les meilleures techniques disponibles» explique Bruxelle.

Le règlement proposé s’applique à tous les appareils électriques utilisés à la maison et au bureau tels que les téléviseurs, les ordinateurs, les fours à micro-ondes, etc. Avec cette nouvelle réglementation environ 14 millions de tonnes par an de gaz à effet de serre seront épargnés à notre atmosphère et 4,5 milliards d’Euros d’économie réalisées face à la consommation actuelle d’électricité en mode veille estimée à 50TWh/an soit pour être beaucoup plus parlant la consommation annuelle d’électricité du Danemark.

Cette réglementation doit maintenant être soumise au parlement européen pour une adoption définitive à la fin 2008.

Bruxelles précise également que « les effets bénéfiques devraient également se faire sentir dans d’autres parties du monde, car nombre des produits concernés sont vendus partout sur la planète« .

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L'Union Européenne

L’Europe face au défi du numérique, nos politiques n’ont toujours rien compris ?

À l’occasion de la LVIIIe COSAC qui s’est tenue à Tallinn (26-28 ...

Mass surveillance

La surveillance de masse est une menace aux Droits de l’homme selon un rapport européen

Un document de L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe conclue que les ...

Wattmetre

La consommation des appareils connectés à internet est pantagruélique

Une nouvelle fois la consommation en veille des appareils électroniques connectés à ...