Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Dell : Le premier baromètre Européen sur la Green-IT

Dell : Le premier baromètre Européen sur la Green-IT

Le 9 octobre dernier, Dell a présenté le premier baromètre européen du Green IT.

Réalisé par l’institut IDC, il s’agit d’évaluer et de comprendre les politiques des directions informatiques des grands comptes en faveur de l’écologie et de la protection de l’environnement.

Pour l’année 2008, 6% des dépenses informatiques concernent des initiatives en faveur de l’environnement avec comme principales motivations : le respect des réglementations (85% des interrogés), une réduction des coûts (pour 80%) et l’amélioration des consommations d’énergie (72%). Cette politique semble s’expliquer de différentes manières, pression des salariées, demandes des clients ou encore la volonté de mise en avant par la classe dirigeante.

L’évolution des investissements dans la Green IT pour 2010  devrait représenter 8 % du budget informatique avec pour 39% des interrogés un impact certain vers des économies.

En France, 46% des grands comptes  précisent qu’ils sont sensibilisés à cette question tandis que 34% déclarent avoir mis en place des mesures dans cette voix et 6% le prévoit pour les 12 mois à venir et enfin  6 % sous 1 à 2 ans.  Ce qui place la France derrière l’Allemagne (51%), l’Angleterre (47%) et les pays nordiques (Finlande, Norvège, Danemark et Suède) avec 36%. Toutefois, elle emboite le pas face à l’Italie (24%), l’Espagne (22%) et les Pays-Bas (21%).

Les principaux freins dans le développement de solutions vertes sont pour 52 % des cas imputables à l’absence de compétences internes, à d’autres priorités d’investissement non compatibles (42%) et à un manque de temps (41%).

Les solutions envisageables mises en avant dans la majorité des cas sont une amélioration du comportement des employés, l’utilisation de la virtualisation, l’optimisation des centres de données et une meilleure gestion des données en elle-même.

Cependant, fait intéressant, 82% des entreprises interrogées répondent n’avoir aucun outil d’optimisation de leur data center, 95% des Directions IT disent ne pas posséder d’indicateurs de performance pour mesurer la consommation d’énergie et 56% d’entre elles n’ont aucune idée de leur besoin en énergie électrique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*