Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Ecologie : Les grands de l’informatique et leurs politiques

Ecologie : Les grands de l’informatique et leurs politiques

L’institue Gartner pour le compte de la WWF a invité 24 grands comptes du monde informatique à participer à une étude sur les pratiques environnementales misent en action au cœur de leur activités.

Fujitsu, BT, HP et IBM sortent avec les honneurs grâce à des politiques "vertes" cohérentes, structurées et bâtient sur le même concept que le développement durable, c’est-à-dire tournées vers l’avenir. De plus la finalité dépasse même le cadre de leurs propres entreprises avec la mise sur le marché de solutions participant à l’élaboration de plan écologique pour d’autres secteurs d’activité.

Frustration par contre du coté des sociétés Wipro, Nortel, Verizon, China Mobile et Lenovo qui n’ont pas évoqué d’innovation dans ce sens.

Nokia, Ericsson, Nortel, Cisco, SAP, Wipro et Google ont pour leurs parts déçus par un manque d’objectifs concernant la réduction de leurs emissions de gaz à effet de serre, considérées comme des éléments clefs d’une politique tournée vers la protection de l’environnment.

Enfin ce rapport souligne que Cisco et Dell parlent plus qu’ils n’agissent.

Accenture, Acer, AT&T, Deutsche Telekom, EDS, Microsoft, Oracle, Sun et TCS  ont pour leurs parts décidés de ne pas participer à cette étude. On peut se demander pourquoi ? Ils sont particulièrement critiqués par ce manque de transparence.

Source : BusinessGreen via Inquirer

Un commentaire

  1. De toute manière tant que les gens ne demanderont pas ce genre de critères lors de leurs achats ces multinationnales ne broncheront pas ou continueront à faire du greenwashing !

    Faut pas compter sur ces sociétés !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*