Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Greeanpeace vidéo : Total investit dans la destruction durable

Greeanpeace vidéo : Total investit dans la destruction durable

Greenpeace ne cache pas ses désaccords avec certaines pratiques industrielles et notamment dans le cas de l’exploitation du pétrole des sables bitumineux par Total. Une vidéo est disponible où l’association écologique dresse un portrait peu flatteur de la firme : « Total investit dans la destruction durable ».

Ce clip de 45 secondes dénonce les moyens et les conséquences de la recherche du pétrole dans les sables bitumineux.

Il est certain que n’importe quel industriel se doit d’avoir conscience de son activité sur l’environnement mais il ne faut pas oublier que Total répond à une demande… Il n’est donc pas l’unique acteur de cet état de fait. Les groupes politiques qui accordent le droit à ce type d’exploitation ne sont pas à écarter et n’apparaissent pourtant pas dans ce clip.


Greenpeace explique que les sables bitumineux sont des “bitume très visqueux aggloméré à du schiste et du sable, à partir duquel on produit du pétrole. Ces sables bitumineux sont exploités dans des mines à ciel ouvert ou dans des gisements souterrains. Dans le premier cas ils sont extraits à l’aide de pelles mécaniques et de camions géants. Pour l’extraction «in situ», il faut forer, chauffer le bitume en injectant de la vapeur et des solvants en profondeur, puis mélanger le sable extrait avec de l’eau chaude pour le rendre moins visqueux. Enfin, il faut le faire décanter pour en extraire le pétrole. C’est donc un processus complexe, coûteux et extrêmement polluant. Actuellement, les plus vastes réserves de sables bitumineux exploitables se trouvent en Alberta – Canada, au Venezuela (huiles extra-lourdes) et à Madagascar. Exploiter les sables bitumineux est la façon la plus sale, la plus chère et la plus énergivore de produire du pétrole.”

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. C’est clair que Total n’est pas le seul responsable dans l’histoire, les politiques sont tous aussi concernées. Lorsque que l’on voit la rapidité de notre gouvernement de répondre par “décret au journal officiel” à l’histoire de la résistance de Free à l’HADOPI, cela montre bien que lorsque l’on veut, on peut !

    La recherche de pétrole est aujourd’hui malheureusement une priorité…et les enjeux financiers colossaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pure Rock 2

Pure Rock 2 de Be Quiet!, présentation en vidéo

Be Quiet! a revisité son ventirad entrée de gamme le Pure Rock avec ...

Casque gaming MH650 de Cooler Master

Casque gaming MH650 de Cooler Master, test in “game”

Cooler Master a récemment complété son offre de casques gaming avec trois ...

H.266/VVC

H.266/ VVC, Fraunhofer HHI annonce le format vidéo pour le 8K

Fraunhofer HHI annonce sa dernière norme de compression vidéo, le H.266/ VVC. ...