Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Green-IT : Microsoft annonce de bonnes résolutions

Green-IT : Microsoft annonce de bonnes résolutions

Aux yeux de Greenpeace, Microsoft n’est pas un modèle à suivre en matière de développement durable. La firme veut changer les choses. Dans un article, le géant du logiciel explique que dès le début de son exercice 2013, il va devenir neutre en rejet de gaz à effet de serre.

Microsoft ne cache pas qu’il s’agit d’un défi difficile mais cette étape importante va permettre de réduire son empreinte écologique. À compter de l’exercice 2013 (qui débutera dès le mois de juillet de cette année), la firme annonce qu’elle va compenser intégralement son empreinte carbone liées aux fonctionnements de ses locaux, de ses centres de données, des voyages en avion de son personnel ou encore  de ses équipes de développement.

Kevin Turner, Chief Operating Officer chez Microsoft reconnait qu’il ne s’agit pas là d’une premiere « Nous reconnaissons que nous ne sommes pas la première entreprise à s’engager sur la neutralité carbone, mais nous espérons que notre décision encouragera d’autres entreprises, grandes et petites de regarder ce qu’ils peuvent faire pour aborder cette question importante ».

Pour atteindre cet objectif un modèle de responsabilisation a été élaboré. Il sera utilisé dans chacune de ses unités d’affaires afin qu’elles mettent en place une politique locale de compensation carbone qu’elles génèrent. En parallèle une taxe carbone interne voit le jour dont « L’objectif est de rendre nos divisions commerciales responsable du coût de la compensation de leurs propres émissions de carbone » souligne Kevin Turner

Plusieurs mesures sont déjà en cours de déploiement comme une gestion intelligent des besoins énergétiques des bâtiments de son campus à Redmont qui devrait être à l’origine d’une économie de 1,5 million de dollars pour l’exercice 2013.

L’Agence américaine de protection de l’environnement félicite Microsoft pour ses achats d’énergie verte aux États-Unis. (Plus de 1,5 milliard de kilowattheures (kWh) d’électricité verte par an soit 46% de ses besoins).

Espérons que dans un futur proche Microsoft s’attaquera également aux besoins toujours plus important de son système d’exploitation car Windows n’est pas une référence sur la question.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Microsoft Corporation et le règlement général sur la protection des données (RGPD)

RGPD, Microsoft annonce sa mise en application au niveau mondial

Microsoft vient d’annoncer que les règles imposées par le règlement général sur ...

Windows 10 Redstone 4 alias Windows 10 April 2018 Update

Windows 10 April 2018 Update, le déploiement automatique débute

Microsoft a annoncé officiellement Windows 10 April 2018 Update à la fin ...

steve ballmer

Google, son pouvoir est hors de contrôle selon Steve Ballmer

Dans une récente interview, l’ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer s’est exprimé ...

banner