Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / High Tech en panne : les francais préfèrent du neuf à la réparation

High Tech en panne : les francais préfèrent du neuf à la réparation

Une enquête de l’Ipsos et du constructeur Lexmark montre que 83 % des  français interrogés n’ont pas confiance dans la durabilité de leurs appareils high tech. La barrière des 5 ans représente l’échéance de leur  bon fonctionnement.

Logo LexmarkCette enquête, réalisée par Ipsos et Lexmark auprès de 10507 personnes dans 21 pays souligne que pour 2% des sondés, le prix est en relation direct avec la longitivité du matériel.  Les femmes déclarent apporter une plus grande importance sur ce critère que les hommes.

En cas de défaillance, 28% des interrogés soulignent être prêts à changer de marque.

Face à ce type de problème hors garantie, la majorité des français se déclare favorable à l’achat d’un appareil neuf et non à sa réparation. Enfin une écrasante majorité (4 Français sur 5) souligne qu’une garantie étendue serait synonyme d’une pérennité accrue des produits.

Ces chiffres soulignent également que les pays de l’Est (Pologne, Roumanie, Russie) préfèrent réparer un appareil en panne que procéder à l’achat d’un neuf face aux pays du Nord de l’Europe (France, Danemark, Pays-Bas, Norvège ) qui pratiquent l’inverse.

Il est regrettable que la notion de prix ne complète pas cette étude, car procéder à la réparation d’un téléphone portable, ordinateur portable, appareil photos numérique, imprimantes et autres appareils électroniques peut parfois se révéler plus onéreux que l’achat en neuf, du moins en France. Un autre critère manque également à l’appel, celui de l’avancée technologique. 1 ou 2 ans sont parfois seulement nécessaires à la commercialisation de nouvelles fonctions, un critère qui favorise alors le souhait d’acquérir du neuf. Nous ne parlerons pas du martelage publicitaire qu’enregistre chaque jour un citoyen. La communication n’est pas vraiment orientée vers l’utilisation à long terme des appareils.

Enfin et pour terminer, les constructeurs ont aussi leur responsabilité. Beaucoup de produits sont susceptibles d’évoluer en terme de fonctionnalité par de simples mises à jour logiciel. Sont-elles mises en avant ?

Le comportement n’est-il pas le reflet des politiques et de l’économie ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

High Tech, le début de certaines marques

High Tech, certaines marques ont commencé dans un tout autre domaine

Le monde de la High Tech a pris une importance considérable. Il ...

Puce NAND Flash - SSD

SSD, est-ce le bon moment pour investir ?

Il existe plusieurs façons d’augmenter les performances de son PC dont l’exploitation ...

Suite Bureautique Office 365 de Microsoft

Office 365, une panne touche les services, Outlook, Skype ou encore OneDrive

Microsoft Office 365 est actuellement touché par des problèmes en Europe. Des ...