Politique et économie

Le rendement des adaptateurs secteurs vont être réglementés en Europe

Les adaptateurs secteurs et chargeurs  vont devoir augmenter leurs efficacités de 30 % d’ici quelques années en Europe.  

Depuis plusieurs mois, un ensemble de mesures sur l’efficacité énergétique des produits de grande consommation est progressivement mis sur pied par le Conseil Energie de l’Union Européenne. L’ambition est de soulager l’Union européenne en 2020 de 130 TWH soit 25% de la consommation annuelle de la France. Nous vous invitons à relire notre actualité à ce sujet : L’Europe se réveille : nouvelle législation pour les ordinateurs

Les adaptateurs et chargeurs destinés aux appareils mobiles et nomades sont particulièrement visés avec le mise en place dès le mois d’avril 2010 d’une nouvelle réglementation. Elle sera durcie l’année suivante.

L’objectif est la chasse au gaspillage avec l’apparition de meilleurs rendements dont la valeur est définie en fonction de la puissance et une lutte contre la consommation résiduelle au repos. Ainsi par exemple pour une puissance utile de 51 Watts, la consommation au repos ne devra pas dépasser 0,5 W dans un premier temps pour atteindre un maximal de 0,3 Watts en 2011.

En fonctionnement, un peu comme les objectifs du label 80Plus concernant les blocs d’alimentation pour ordinateur, le rendement devra être au minimum de 56 % pour un chargeur de 1 Watt pour une alimentation inférieur à 6 Volts  et 62% dans le cas contraire.  Cette valeur grimpe  à 86% (87% pour une tension supérieure à 6 Volts) dans le cas où la puissance utile est égale ou supérieure à 51 Watts.

Toutes ces mesures profitent des technologies disponibles mais qui sont encore loin d’être exploitées à grande échelle. Arrive alors l’inévitable question : pourquoi les constructeurs ne le font pas de façon instinctive ?

Source : EeTimes

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page