Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / L’EPEAT en 2009 : des milliards de kWh d’économisés

L’EPEAT en 2009 : des milliards de kWh d’économisés

La présence du label Epeat sur nos appareils High Tech apporte des garanties sur les qualités environnementales. Le bilan 2009 lié à l’achat de produits homologués dans le monde entier va permettre d’économiser des milliards de kWH et des tonnes de matières premières tout en épargnant le recyclage de milliers de tonnes de déchets.

L’EPEAT, acronyme de « Electronic Products Environmental Assessment Tool » est un outil destiné aux ordinateurs de bureau, des portables et des moniteurs afin d’établir un classement en fonction de leurs attributions environnementales.

Il se composé de critères obligatoires et de critères facultatifs. Son but est d’aider le grand public et les secteurs privés à évaluer, comparer et choisir en fonction des aspects écologiques. Un classement est proposé avec l’attribution de trois distinctions nommées bronze, argent ou or en fonction de l’aptitude du produit face aux 28 critères facultatifs.

Distinctions du label EPEAT

  • Bronze : respect des 23 critères obligatoires,
  • Argent : respect des 23 critères obligatoires + 50% des critères facultatifs,
  • Or : respect des 23 critères obligatoires + 75% des critères facultatifs.

L’ EPEAT ne se contente pas seulement de regarder du côté de la consommation électrique, ceci est le rôle du label « Energy Star », mais s’attaque à prendre en considération l’ensemble du cycle de vie de l’appareil, de sa conception à son fonctionnement en passant par son emballage, son transport et sa fin de vie. Nous pouvons regrouper en quelques thèmes les notions abordées.

  • Réduction/élimination des substances dangereuses
  • Choix de matériaux de conception (recyclage possible, poids…)
  • Conception pour la fin de la vie (% de matériaux recyclables, choix des peintures…)
  • Prolongation de longévité de produit/cycle de vie (garantie, support de pièces d’échange, modularité dans la conception…)
  • Conservation d’énergie (respect du label Energy Start version 4, alimentation à haut rendement…)
  • Fin de vie du produit (plan d’action pour le recyclage, gestion des batteries…)
  • Philosophie environnementale de l’entreprise (comportement, actions, initiatives en faveur de la protection de l’environnement)
  • Conditionnement du produit (90% de plastique recyclable, élimination de substances dangereuses, mise en place d’un service de récupération des emballages…)

Selon le rapport disponible ici Fichier PDF, l’ensemble des appareils Epeat (ordinateurs de bureau, moniteurs, portables…) achetés à travers le monde en 2009 vont permettre de réduire de 19 tonnes l’utilisation de matières premières, d’épargner l’utilisation de 1537 tonnes de substances dangereuses dont le mercure. Pour ce dernier, il est indiqué que cela représente environ 372 000 thermomètres…

L’effort consenti lors de la conception de chaque appareil va éviter la production de 29 000 tonnes de déchets solides et l’élimination de 72 000 tonnes de déchets dangereux. Avec les exigences imposées sur la gourmandise énergétiques (équivalente au label Energy Star 5) les économies réalisables se chiffrent à  10 milliards de kWh d’électricité face à l’utilisation d’appareils non labélisés. L’empreinte carbone de fonctionnement s’en retrouve directement modifiée avec 2 millions de tonnes de gaz à effet de serre en moins. Enfin les différents rejets sur notre planète sont diminués avec notamment 93 000 tonnes d’émissions polluantes en moins dans l’eau.

Alors pour votre prochain achat, L’Epeat Gold ou pas ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

infographie bilan smartphone 2013

Infographie, Bilan 2013 des smartphones en France

L’ouverture du Mobile World Congress est l’occasion de faire un bilan sur ...

Le Galaxy Note III : Les caractéristiques, le design, le tarif et une date

Le Galaxy Note III est attendu pour le mois de septembre. Source ...

Test d’iOS 7 : Une impression d’inachevé accompagnée de trop de bugs

Depuis sa mise à disposition pour les développeurs, iOS 7 est l’objet ...