Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Les data centers doivent devenir verts

Les data centers doivent devenir verts

Comme vous le savez, le matériel informatique est un consommateur d’énergie ou plus exactement d’électricité. Avec l’accroissement des besoins dans le domaine industriel, les centres de données représentent 23 % des émissions totales de C02 généré par l’industrie informatique selon une récente étude du cabinet d’analyse Gartner.

Selon Rakesh Kumar, directeur de recherche au Gartner, il y a trois facteurs principaux qui expliquent cette importante pollution en terme de rejet de C02 :

Les sociétés sont confrontées un manque d’espace, à l’incapacité d’héberger des serveurs ultra-puissants et à une augmentation de la consommation d’énergie et de la production de chaleur“, précise-t-il.

Trois raisons qui avec le temps vont devenir une source d’augmentation des coûts d’exploitation des data centers car avec des besoins toujours plus importants, l’énergie nécessaire au fonctionnement de ce centre de données va croire pour assurer l’alimentation de processeurs plus puissants mais aussi le refroidissement.

Il devient alors évident que “la gestion de l’énergie devrait devenir une des principales préoccupations dans l’acquisition de nouveaux matériels et de systèmes d’exploitation pour data centers“, ajoute Rakesh Kumar.

Plusieurs solutions sont avancées par le cabinet d’analyse afin de combattre ces émissions de carbone tout en améliorant les capacités des centres de données.

La mise en place par exemple de programmes “verts” permettant aux entreprises d’accélérer leurs devoir envers les exigences environnementales, dictées, en premier lieu, par les agences gouvernementales ou encore de mettre sur pied de véritables plans financiers afin d’évaluer les répartitions des coûts énergétiques et introduire de nouvelles politiques dans la gestion de l’énergie avec la création de nouveaux postes, d’experts IT, dédiés à la conception de centres de données mieux optimisés et à l’achat de serveurs plus respectueux de l’environnement.

En Europe, selon une étude réalisée par la société NetApp, 85 % des entreprises européennes tiennent déjà compte de l’aspect environnemental lors de l’acquisition de matériel informatique et 40 % souhaite réduire la consommation électrique de leurs data centers.

Soulignons toutefois que 40 % des rejets de CO2 produits par le secteur IT proviennent principalement des PC et des écrans. Une information que tous les passionnés d’informatique que nous sommes devrait se rappeler avant un achat !

Source : Notre-planète

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Abeille

Disparition des abeilles, un mini-ordinateur Edison dans les ruches pour comprendre

Depuis 1998, il est constaté en France et dans le reste de ...

Plastique du futur

Le plastique du futur, une percée à l’aide des bactéries

Une université travaille sur du plastique écologique. Un premier pas vient d’être ...

L’Internet peut-il devenir durable ?

PC contre smartphone, les bons choix pour économiser de l’énergie

Le réseau des réseaux propose d’innombrables services mais son fonctionnement et ses ...