Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Les entreprises françaises en tête dans le Green IT en Europe

Les entreprises françaises en tête dans le Green IT en Europe

Selon une très récente étude menée par HP en Mars 2009, les investissements dans la Green IT ne subissent pas l’impact de la crise économique. Un contraste existe toutefois selon les secteurs d’activité : Les services aux professionnels sont les bons élèves, le secteur public et la construction peuvent mieux faire.

L’étude porte sur 7 pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Autriche et Suisse) et a été réalisée auprès de 2.000 décideurs et utilisateurs IT. Elle analyse la sensibilisation sur le Green IT et le Green Printing (impression responsable).

De façon globale, les choses semblent pour l’instant stagner puisque 45 % des entreprises européennes interrogées déclarent avoir  mis en place une politique de Green IT, soit un chiffre comparable à la dernière étude commanditée par HP.

La morosité économique n’est pas un frein au désir d’investir dans son nouveau marché puisque 81% des acheteurs informatiques déclarent maintenir ou vouloir augmenter leurs dépenses et investissements dans ces domaines. La principale motivation avancée est la réduction des coûts.

Pour 67% des décideurs IT de PME ou de grandes entreprises, la priorité des achats IT verts se porte sur le recyclage des cartouches et sur le papier, et pour 64% sur la consommation d’énergie.

Les secteurs des services aux professionnels, de la finance et des nouvelles technologies sont à la tête d’investissement dans le Green IT contrairement aux secteurs du bâtiment, de la santé et du secteur public qui ferme la marche.

Notre hexagone se place leader en Europe en la matière : Cocorico !

46% des sociétés (PME et grandes entreprises) ont mis en place une politique de responsabilité environnementale, et 54% d’entre elles sont prêtes à investir dans le domaine.  Presque 8 entreprises sur dix (87%) soulignent que l’adoption d’une telle politique a un impact bénéfique sur leurs activités, une perception la plus élevée que dans les autres pays européens.

Dans le domaine de l’impression « responsable » l’économie des consommables (papier, cartouche  d’encre, impression recto-verso) et le recyclage sont les priorités pour les décideurs IT Français.

L’achat de consommable recyclable passe avant l’achat d’imprimantes labélisées Energy Star, source d’économie d’énergie. Sur ce critère d’économie d’énergie, la France est en retrait avec 44% face à 60 % au niveau européen.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. Quand économie rime avec moins de méfait (et non bienfait) pour la planète, applaudissons!
    :rollin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*