Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Les entreprises françaises et leur politique papier, ce n’est pas glorieux

Les entreprises françaises et leur politique papier, ce n’est pas glorieux

Une politique papier responsable est-elle au cœur des entreprises françaises ? Avec  seulement 7 % de ramettes 100 % papier recyclé utilisés et 20 % de papier des bureaux recyclés, il y a encore de nets progrès à accomplir.

PAP 50Evaluer les politiques papier de 50 grandes entreprises françaises, comprendre l’évolution de leur consommation, mesurer la proportion de papier responsable qu’elles utilisent et les actions mises en place pour maximiser le recyclage, c’est les thèmes de PAP50, une étude menée par les quatre ONG WWF, Riposte Verte, 100% recyclé 100% engagé et Les Amis du Vent.

Les conclusions ne sont pas glorieuses et il reste encore de grands progrès à accomplir lorsque l’on sait que la France, avec ses 9,5 millions de tonnes de papier et carton consommés est 3 fois plus gourmande que la moyenne mondiale et qu’en moyenne 14 % des impressions ne sont jamais lues dans les grandes entreprises. Aujourd’hui un employé est à l’origine de 80 kilogrammes de papier par an et 65 % d’entre eux trouvent que l’on imprime du papier inutilement.

Le PAP50 établie un classement selon plusieurs critères dont la politique papier, la consommation, l’achat responsable et le recyclage. Une note sur 100 est alors décernée. Parmi les 50 entreprises participantes, la majorité n’est pas à la hauteur des enjeux environnementaux posés par le papier. Il y a beaucoup de progrès à faire.

Sur les 50 participants, 32 ont répondu à cette étude. Le TOP 10 du classement regroupe différents secteurs d’activités, des télécommunications aux assurances en passant par la distribution et l’automobile. Cependant, la note moyenne n’est que de 43/100 ce qui est loin de 94/100, la note d’une entreprise exemplaire qui permet de réduire au maximum les impacts environnementaux du secteur du papier.

TOP 10 du PAP50

Le TOP 10 est représenté par l’Oréal (63,22/100), AXA (60,91/100), La Poste (58,1/100), Carrefour (55,5/100), France Telecom (54,15/100), PPRO (52,35/100), Michelin (51,35/100), Danone (52,1/100), Castorama (50,54/100) et Peugeot (49,85/100) tandis que Leclerc (9,75/100), EADS (3/100), Veolia Environnement (2,5/100), Pernod-Ricard (1,75/100), Air Liquide (1,5/100) et ArcelorMittal sont bon derniers.

Vous pouvez retrouver cette étude ici : PAP 50 2010 Fichier PDF

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Dell recycle l'or issu des déchets électroniques - Ordinateur 2 en 1 Latitude 5285

Recyclage d’or, Dell valorise les déchets électroniques

Dell est à l’origine d’un programme pilote de réutilisation de l’or recyclé. ...

Etude - Estimating displacement rates of copyrighted content in the EU

Le piratage ne nuit pas aux ventes, une étude secrète de la Commission européenne est publiée

La député Européenne Julia Reda dévoile l’une des réalités du fonctionnement de ...

France - le plan Très haut débit

Top 50 des débits Internet, la France disparait du classement !

La France poursuit sa chute en matière de débits Internet. En l’espace ...