Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Les Etats-Unis ont un problème avec leurs vieux appareils électroniques

Les Etats-Unis ont un problème avec leurs vieux appareils électroniques

Aux états Unis, l’année 2005 a représenté 120 milliards de dollars d’investissement en ordinateurs, appareils électroniques grand public, moniteurs, téléphones portables et télévisions. Un tel engouement conduit inévitablement à la question suivante : que deviennent les appareils désuets ?
Plusieurs solutions sont mises en avant :

  • La donation voire la vente aux amis ou à la famille
  • Le don aux œuvres caritatives
  • Le dépôt dans des centres de recyclage.

Mais le niveau de déchets est tel que ce système arrive à saturation. Beaucoup de personnes se sont vues refuser la possibilité de faire un don d’ordinateur à l’Armée du Salut par exemple.

Les entreprises quant à elles payent pour le recyclage de leurs vieux appareils. Les ordinateurs sont donc normalement pris en charge par des sociétés spécialisées dans le recyclage enfin d’éliminer toutes les substances dangereuses pour l’environnement et la santé.

Mais malheureusement, ce n’est pas toujours la réalité. Certains experts tirent la sonnette d’alarme en constatant que la plupart des recycleurs ne fonctionnent pas avec ce schéma.
80 % de l’ensemble de l’électroniques désuets du nord des Etats-Unis est littéralement « bazardé » dans des pays du Tiers Monde rapporte Bob Glavin de Chicago, dirigeant l’une des plus importantes usines de recyclage des Etats-Unis.

Dechets éléctroniques photo 1Dechets éléctroniques photo 2

Je crois honnêtement qu’il y a une confrérie secrète qui embarque ces déchets là-bas, tard la nuit, quand personne ne les observent, parce qu’aucun de nos concurrents ne le fait, mais pourtant ils sont bien là bas. dit il.

Glavin et son fils exportaient eux aussi vers la Chine, jusqu’à ce qu’ils soient allés là bas. Le constat fut accablant.

Il n’y avait aucune réglementation environnementale et aucun règlement de sûreté.

Devant un tel désastre de nombreux rapports ont vu le jour (Voir nos actualités : Nos détritus électroniques exportés vers l’Afrique, Les déchets électroniques : un sacré problème.) soulignant l’inaction des autorités américaines.

Logo Basel Action Network

Dans le même registre, les slogans, sensibilisant la population sur ces dons aux pays en voie de développement comme étant une nécessité pour eux, sont maintenant d’énoncés. Ils reflètent pour certain une manipulation permettant d’exporter géographiquement un problème écologique américain majeur.

Le site abcnews souligne aussi que les données contenues dans les disques durs de ces vieux ordinateurs sont parfois accéssibles. Comment être certain que les données ne peuvent être relues et exploitées ?

Lors des différentes investigations du groupe Basel Action Network au Nigeria, ils ont retrouvé dans des unités de stockage des documents appartenant par exemple :

  • Au département du Wisconsin
  • A des services de santé
  • A certaines familles américaines.

Les données sont parfois à caractères très personnelles. Ce constat est mis en avant pour sensibiliser un public dont l’écologie n’est pas leur problème (Et oui ça existe !).

Pour de nombreux spécialistes du recyclage aux Etats Unis il devient urgent de trouver une solution. Ils admettent, et c’est une bonne chose, que l’Europe a pris beaucoup d’avance sur ce sujet en instaurant les directives DEEE, et RoHS.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*